Aidants : des congés enfin indemnisés

1
248
journée des aidants

Le 6 octobre, c’est la  journée des aidants.  8 à 11 millions de Français sont des « aidants » pour un proche en situation de handicap, malade ou très âgé. La moitié d’entre eux travaillent toujours à côté. Ils mènent souvent deux journées en une pour prendre soin d’un enfant, d’un parent ou d’un grand-parent. Ils peuvent désormais prendre un congé indemnisé de trois mois renouvelable.

4 millions à 5 millions de Français cumulent leur travail et une assistance quotidienne à un proche : un enfant en situation de handicap, un parent malade ou un grand-parent très âgé. Ils sont appelés des « aidants ». Désormais, ils peuvent prendre un congé de trois mois, renouvelable jusqu’à un an. Ce congé est rémunéré.

Cette mesure est parue dans le journal officiel du 2 octobre dernier. Elle s’applique à partir du 30 septembre dernier.

Qui est concerné ?

Ce congé indemnisé est un droit pour tous les aidants qui sont :

  • – salariés du secteur privé et public,
  •  – indépendants ,
  • – demandeurs d’emploi.

Le montant de l’indemnisation est fixé à 43,83 euros par jour pour une personne en couple et à 52,08 euros par jour pour un aidant qui vit seul. Elle sera versée par les caisses d’allocations familiales (CAF) et les caisses de la mutualité sociale agricole.

Pourquoi les associations des aidants ne sont pas satisfaites ?

  • – Le renouvellement jusqu’à un an se compte sur l’ensemble de la carrière d’un salarié !
  • – Elles réclament un allongement du congé jusqu’à trois ans.
  • – Les conditions financières sont à revoir à la hausse.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici