Alzheimer : un nouveau médicament redonne espoir

0
4152
Alzheimer : un nouveau médicament redonne espoir
Un nouveau traitement redonne espoir dans la prise en charge de la maladie d'Alzheimer. © Adobe Stock

L’agence américaine des médicaments vient d’autoriser un nouveau médicament contre la maladie d’Alzheimer. Quel est l’action de ce médicament ? Pourquoi est-ce un espoir pour toutes les familles concernées ?

Nouveau médicament depuis 2003

«C’est un réel espoir» s’enthousiasme le professeur Philippe Amouyel, directeur général de la Fondation Alzheimer au micro de France info mercredi 8 juin. «C’est un réel espoir parce que ça montre que dans le monde de l’Alzheimer, il y a des recherches » ajoute-t-il. Le médicament, nommé Aduhelm du laboratoire Biogen est « le premier traitement approuvé contre la maladie depuis 2003 », se félicite l’agence américaine du médicament (FDA).

A lire aussi : Alzheimer : 40 % des cas évitables en améliorant 12 points

Comment ce médicament agit contre Alzheimer ?

Le médicament ne guérit pas la maladie mais il freine le déclin cognitif des personnes atteintes par la maladie d’Alzheimer. Le traitement agit contre la cause de la maladie en réduisant les plaques amyloïdes dans le cerveau. La FDA juge que «la réduction de ces plaques soit raisonnablement susceptible d’entraîner d’importants bénéfices pour les patients.» Le médicament est administré toutes les quatre semaines par intraveineuse.

A lire aussi : Cerveau : trop de bruit, facteur de risque d’Alzheimer

Des études complémentaires demandées

En novembre, un comité d’expert s’était prononcé contre une autorisation de ce traitement. Le comité avait étudié les données de deux études : un grand essai clinique avait conclu que le médicament des laboratoires Biogen était efficace, tandis qu’un autre avait donné des résultats négatifs. «Le régulateur américain a demandé que le laboratoire réalise une nouvelle étude pour montrer que le médicament améliore également les fonctions cognitives des patients», précise le professeur Philippe Amouyel à l’antenne de France info.

A lire aussi : Vaccin Covid-19 : Qui consent pour les seniors souffrant d’Alzheimer ?

Pour quels patients ?

Ce nouveau traitement serait particulièrement efficace aux prémices de la maladie avant que les plaques amyloïdes ne s’accumulent dans le cerveau. Avant que ce médicament ne soit autorisé en France, il faudra patienter plusieurs mois. Voire plusieurs années selon les résultats de la dernière étude du laboratoire.

En savoir plus :

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici