Biberon : un million de microplastiques est avalé par bébé chaque jour

Biberon : un million de microplastiques est avalé par bébé chaque jour

Un bébé de 12 mois avale chaque jour 1,5 million de microplastiques à cause des biberons en polypropylène. C’est ce qu’a révélé une étude parue le 19 octobre dernier dans la revue Nature Food L’impact de cette ingestion sur la santé de bébé est encore méconnu.

16 millions de microparticules par litre

Après le Bisphénol-A, le plastique des biberons est une nouvelle fois sur le banc des accusés. Selon une étude parue dans la revue Nature Food 1,5 million de microparticules de plastique se détachent chaque jour du biberon de bébé.

Les auteurs ont analysé les modèles les plus vendus de biberons en polypropylène. Ils ont suivi les recommandations de l’Organisation mondiale de la Santé : stérilisation du biberon, préparation du lait maternisé avec une eau chauffée à 70°C.

La température de l’eau pointée du doigt

Au-delà de la composition du biberon, les scientifiques pointent le rôle de la température de l’eau. Chauffée à 95°C, la quantité de microparticules de plastique peut alors monter jusqu’à 55 millions par litre. En revanche, ils en comptabilisent moins d’un demi-million avec une eau à 25°C.

« La dernière chose que nous voulons est d’alarmer excessivement les parents, d’autant plus que nous n’avons pas suffisamment d’informations sur les conséquences potentielles des microplastiques sur la santé des bébés », a nuancé l’un des auteurs, John Boland.

Les bébé d’Europe et d’Amérique du Nord les plus exposés

« Pour estimer l’exposition mondiale potentielle des nourrissons jusqu’à 12 mois, nous avons enquêté dans 48 régions » expliquent les scientifiques. Ils ont ainsi constaté que l’exposition quotidienne est plus forte dans les pays développés. L’allaitement y est moins important comme en Europe et en Amérique du Nord.

Catégories

Pas de commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Santé cardiaque : après 50 ans, les femmes doivent faire plus d’activité physique

Santé cardiaque : après 50 ans, les femmes doivent faire plus d’activité physique

Femmes : l’épidémie « fantôme »

Femmes : l’épidémie « fantôme »

Grippe : le stock de vaccins de l’État

Grippe : le stock de vaccins de l’État

Restos du cœur : soutien essentiel pour 1 million de Français

Restos du cœur : soutien essentiel pour 1 million de Français