Cancer du sein : radiothérapie raccourcie de 5 semaines à 5 jours

0
5059
Cancer du sein : radiothérapie raccourcie de 5 semaines à 5 jours
5 jours de radiothérapie suffisent pour la moitié des patientes, selon le nouveau parcours de soins proposé par Gustave Roussy. © Adobe stock

En France, 60 % des patients atteints d’un cancer du sein sont soignés par radiothérapie à un moment ou un autre de leur prise en charge.
C’est par radiothérapie que plus de 190 000 patients par an sont traités.

A Gustave Roussy, la radiothérapie dure désormais 5 jours au lieu de 3 à 5 semaines. Ce sont les femmes de plus de 60 ans avec un cancer du sein qui sont éligibles. Comment un délai si court est-il possible ?  Pourquoi ce choix ?

La radiothérapie , c’est quoi ?

La radiothérapie est un traitement dit « locorégional » : En d’autre terme, il consiste donc à délivrer localement des radiations dans une tumeur pour la détruire, on parle aussi de rayonnements ionisants ou rayons. Les radiations interagissent avec la matière vivante en produisant des réactions physico-chimiques qui lèsent le matériel génétique des cellules, l’ADN. Par conséquent cela empêche les cellules de se multiplier.

Les cellules tumorales ont une particularité : elles possèdent une capacité de multiplication accrue. Par conséquent, c’est cela qui les rend plus sensibles à la radiothérapie que les cellules saines. Les cellules cancéreuses sont donc plus « sensibles » aux effets des rayonnements que les autres. Par conséquent, c’est pourquoi elles sont détruites de manière préférentielle.

Tout traitement par irradiation nécessite un temps de préparation au cours duquel les spécialistes effectuent un repérage précis des volumes à irradier. Après cela à partir d’un scanner effectué en position de traitement, auquel sont parfois fusionnées les images d’IRM ou de TEP-scan. De même, ces images vont également permettre de repérer les organes sains adjacents au volume traité et donc d’établir un plan de traitement personnalisé pour chaque patient.

Pour assurer les meilleures conditions d’efficacité, la précision de la délivrance du traitement et les contrôles de qualité mis en œuvre sont cruciaux.

De nouvelles technologies

Le parcours de soins proposé par Gustave Roussy  s’appuie sur les nouvelles technologies :

-intelligence artificielle,

-guidage de la radiothérapie par imagerie embarquée,

-contrôle respiratoire.

Séance de radiothérapie personnalisée 

Ainsi, la patiente peut recevoir une séance de radiothérapie personnalisée de haute précision guidée par l’image et synchronisée sur sa respiration. Elle revient les quatre jours suivants pour une séance par jour. Ce sont les manipulateurs et les imageries embarquées qui contrôlent la posture avant chaque séance.

Pas d’effet secondaire supplémentaire

Ce parcours de soins raccourci de 5 séances ne comporte pas «d’effet secondaire supplémentaire significatif» selon Gustave Roussy. Un bémol demeure : seules 50 % des patientes y sont éligibles. En effet, plusieurs conditions sont nécessaires :

  • être âgée de plus de 60 ans,
  • cancer du sein localisé,
  • cancer sans atteinte ganglionnaire.

En savoir plus sur le cancer

Source : Gustave Roussy

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici