Contraception : gratuité à partir du 1er janvier

0
2278
Contraception : gratuité à partir du 1er janvier
Tous les contraceptifs féminins seront remboursés à partir du 1er janvier prochain. © Adobe Stock

A partir du 1er janvier 2022, la contraception sera gratuite pour toutes les femmes jusqu’à 25 ans. C’est ce que vient d’annoncer Olivier Véran, ministre de la Santé. Quels contraceptifs seront gratuits ? Pourquoi cette limite d’âge est-elle fixée à 25 ans ?

Quels contraceptifs seront remboursés ?

Invité de France 2 jeudi 9 septembre, le ministre de la Santé a déclaré qu’il y aurait «une prise en charge de la contraception hormonale, du bilan biologique qui peut aller avec, de la consultation de prescription et de tous les soins qui sont liés à cette contraception». Cette gratuité concerne toutes les contraceptifs féminins :

  • Le dispositif intra-utérin hormonal (stérilet) et au cuivre.
  • La pilule.
  • Le patch.
  • L’anneau vaginal.
  • La cape cervicale.
  • Le diaphragme.
  • Le préservatif féminin.

Pourquoi cette limite d’âge de 25 ans ?

Olivier Véran a justifié la limite d’âge à  25 ans car «c’est un âge qui correspond, en termes de vie économique, sociale et de revenus» à «davantage d’autonomie». «C’est aussi l’âge où l’on va quitter définitivement la complémentaire de santé de son foyer», ajouta-t-il. La gratuité de la contraception était déjà accordée depuis 2013 aux jeunes filles de 15 à 18 ans.

Les hormones boudées par les jeunes

Selon le professeur Israël Nisand, gynécologue obstétricien à l’hôpital Américain de Paris interrogé par France info,  le frein à la contraception féminine n’est pas seulement financier. «Il y a un recul de la contraception partiellement dû à son coût, mais également dû à l’ambiance antihormone et plutôt écolo. On a dit beaucoup de mal des hormones et il y a un vrai recul chez les jeunes de la contraception».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici