Dépression hivernale : comment y faire face ?

0
6883
Dépression hivernale : comment y faire face ?
Un Français sur 10 est concerné par la dépression saisonnière. © Adobe stock

Un Français sur 10 serait concerné par la dépression hivernale, un trouble de l’humeur qui s’évanouit aux beaux jours. Quels sont les 3 symptômes reconnaissables ? Que faire pour contrer ce blues saisonnier ?

Idées noires, appétence et envie de dormir

Les symptômes d’une dépression saisonnière sont très proches de ceux d’une dépression :

  • Tristesse et/ou idées noires,
  • perte d’envie et de volonté,
  • disparition du plaisir.

En revanche, une personne qui souffre d’une dépression perd l’appétit et le sommeil alors que le blues hivernal est plutôt signe d’un appétit plus fort et une tendance à dormir beaucoup.

Quand les facteurs s’accumulent…

Cette dépression saisonnière est souvent liée à une multitude de facteurs : baisse du taux de vitamine D, stress, activité physique réduite, fatigue, etc.

La lumière soigne le blues de l’hiver

S’exposer une trentaine de minutes à la lumière artificielle, tous les matins, est bon pour la santé. C’est ce que l’on appelle la luminothérapie. La lumière artificielle est « forte » : il s’agit de  10.000 lux soit l’équivalent d’une journée d’hiver ensoleillée.  Ces super lampes sont vendues dans les commerces de proximité ou sur internet. La luminothérapie est efficace quand elle est associée à une bonne hygiène de vie : activité physique, alimentation équilibrée  et sommeil réparateur.
Enfin, la méditation de pleine conscience, la sophrologie ou l’hypnose peuvent aussi aider à traiter ce blues de l’hiver. Si les symptômes persistent, rapprochez-vous de votre médecin traitant pour un suivi, si besoin, médical et/ ou psychologique. En effet, une dépression saisonnière peut aussi « cacher » une souffrance plus profonde.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici