Des microplastiques trouvés dans les placentas de femmes enceintes

0
1183
Human fetus on scientific background. 3d illustration

C’est une révélation de “grande préoccupation”, d’après les scientifiques italiens à l’origine de cette découverte sur la grossesse. Sur six placentas étudiés à l’hôpital Fatebenefratelli de Rome, quatre présentaient des microparticules de plastique. Ces résultats inquiètent les scientifiques quant à leurs conséquences sur la santé sur le long terme.

De l’environnement aux organismes vivants

C’est une première. Des chercheurs italiens ont trouvé des particules de mircoplastiques dans des placentas de femmes enceintes. Les microplastiques, particules inférieures à cinq millimètres, proviennent de la dégradation d’objets plastique présents dans l’environnement. L’étude publiée dans la revue Environment International, montre que ces derniers peuvent passer de l’environnement aux organismes vivants tel que les humains. 

L’étude compare six placentas humains collectés auprès de femmes avec des grossesses physiologiques et sans incident, analysés pour évaluer la présence de microplastiques. Au total, 12 fragments microplastiques, de 5 à 10 micromètre de taille, de forme sphérique ou irrégulière ont été retrouvés dans les placentas de quatre des six femmes.

Bébé cyborg

Parmi ces 12 fragments de microplastiques découverts dans les placentas

  • Cinq proviennent des parties latérales du fœtus
  • Quatre ont été trouvées dans les parties latérales maternelles
  • Les trois dernières dans les membranes chorioamniotiques – au niveau de l’utérus -. En outre, ces particules sont donc aussi bien présentes du côté de la mère que du fœtus. 

Par ailleurs, ces particules sont toutes pigmentées et colorées de couleur bleue, rouge, orange ou rose. “Trois sont identifiés comme du polypropylène teinté – un polymère thermoplastique -. Pour les neuf autres, il n’y a que les pigments qui ont pu être d’identifiés. Tous s’utilisent pour les revêtements artificiels : peintures, adhésifs, plâtres, peintures au doigt, polymères et les cosmétiques et produits de soins personnels”.

Ces résultats inquiètent les chercheurs. Ils rappellent que ces microplastiques “transportent des substances qui agissent comme des perturbateurs endocriniens“. Ils peuvent donc avoir des conséquences de long terme sur la santé humaine. “C’est comme avoir un bébé cyborg : il n’est plus seulement composé de cellules humaines, mais un mélange d’entités biologiques et non organiques”, soutient auprès du Guardian Antonio Ragusa, chef du service d’obstétrique de l’hôpital et membre de cette étude.

On ignore encore les effets des microplastiques sur la santé. Il semblerait cependant selon certains scientifiques, qu’ils perturbent la croissance des enfants.

Source : Environment International rapportée par le Guardian

En savoir plus :

Les microplastiques présents dans l’eau pénètrent plus facilement dans l’organisme

Ma valise pour la maternité

Quelle maternité choisir ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici