Don d’organe : une nouvelle campagne vidéo

Don d’organe : une nouvelle campagne vidéo

L’Agence de la biomédecine vient de lancer une campagne vidéo poignante. Elle sensibilise les Français au don d’organes. Car dans ce contexte sanitaire si particulier, les prélèvements et greffes d’organes perdurent et doivent perdurer. En France 68 000 personnes vivent grâce à un don d’organe. Des années de vie supplémentaires pour eux et leur famille.

Le don d’organes sur les réseaux sociaux

Des mini-séries vidéo sur Instagram , Facebook et YouTube sensibilisent les Français au don d’organes. Depuis le 12 octobre dernier, l’Agence de la biomédecine donne la paroles à des personnes greffées, à des associations ou à des professionnels de santé.  

A la télévision, le spot « Ensemble » est diffusé depuis le 17 octobre. Il donne à voir toutes les étapes de la chaîne du prélèvement jusqu’à la greffe. Sans jouer du violon et avec une dose de réalisme, cette vidéo met en scène la famille du donneur, les équipes soignantes, les transporteurs et le receveur.

Le don d’organes sauve des vies

Le don d’organes reste essentielle. « La greffe est un traitement d’exception. C’est pour cette raison que son caractère prioritaire doit être préservé même en période de crise sanitaire », souligne l’Agence de la biomédecine. L’année dernière, 5 901 organes ont été greffés en France.

« En France, près de 68 000 personnes vivent grâce à un organe greffé et plus de 75% des personnes greffées vivent bien avec leur greffon après 10 ans post-greffe », détaille l’Agence de la biomédecine. La greffe d’organe sauve des vies et améliore l’espérance de vie en bonne santé.

Catégories

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Santé cardiaque : après 50 ans, les femmes doivent faire plus d’activité physique

Santé cardiaque : après 50 ans, les femmes doivent faire plus d’activité physique

Femmes : l’épidémie « fantôme »

Femmes : l’épidémie « fantôme »

Grippe : le stock de vaccins de l’État

Grippe : le stock de vaccins de l’État

Restos du cœur : soutien essentiel pour 1 million de Français

Restos du cœur : soutien essentiel pour 1 million de Français