Fibromyalgie : améliorer le diagnostic

1
694
Améliorer le diagnostic de la fibromyalgie
Le ministère de la santé souhaite améliorer la formation des médecins au diagnostic de la fibromyalgie.

Il faut « mieux détecter et diagnostiquer plus précocement la fibromyalgie » a admis le ministère de la Santé le 8 octobre dernier. Des bonnes intentions qui font suite à un rapport d’expertise de l’Inserm, publié le 8 octobre.  La fibromyalgie qui se manifeste par des douleurs chroniques diffuses, est très mal diagnostiquée en France. Entre 1,4 et 2,2 % des Français en seraient atteints selon l’Inserm.

Fibromyalgie : les médecins pas assez formés

« L’absence de marqueur biologique spécifique rend le diagnostic difficile à poser », souligne l’Inserm dans son rapport remis au ministère de la Santé sur la fibromyalgie le 8 octobre dernier. Les patients évoquent en effet une errance de diagnostic de plusieurs années. En cause : un manque de formation des médecins généralistes sur ce syndrome.  On doit « renforcer la formation des médecins sur le diagnostic et la prise en charge (…) de la douleur chronique », et s’appuyer davantage sur les « patients-experts », concède le ministère.

Prise en charge de la fibromyalgie complexe

Une fois le syndrome fibromyalgique diagnostiqué, on est loin du long fleuve tranquille. En effet, la prise en charge est jugée « complexe et nécessite souvent une approche multidisciplinaire adaptée ». Car au-delà des douleurs chroniques diffuses, d’autres symptômes sont associés :

  • fatigue persistante,
  • difficultés de concentration et attentionnelles,
  • troubles du sommeil pour 95 % des patients
  • symptômes anxiodépressifs pour 85 % d’entre eux
  • déconditionnement physique (processus psychophysiologique conduisant à l’inactivité physique et au repli sur soi).

Source : Communiqué de presse de l’Inserm : « Fibromyalgie, bilan des connaissances et recommandations : une expertise collective Inserm » .

1 COMMENTAIRE

  1. J’ai consulté il y a quelques années un ostéopathe pour des douleurs au bras insupportable, il a pensé à un syndrome fibromyalgique , après quelques séances, je n’ai plus jamais eu ces douleurs au bras, par contre dernièrement j’ai eu des douleurs au genoux , le médecin généraliste M’a ponctionné de l’eau , anti-inflammatoire, il m’avait prescrit un IRM, étant donné que mon état s’est amélioré, je ne l’ai pas passé. Et je me demande si ce n’était pas encore un syndrome fibromyalgique

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici