Innovation santé : un bracelet anti-douleur contre la fibromyalgie

0
5072
Innovation santé : un bracelet anti-douleur contre la fibromyalgie
La start-up grenobloise a cherché une solution contre les douleurs chroniques. © Adobe Stock

Une start-up grenobloise a fabriqué un bracelet qui stimule l’endomorphine pour contrer les douleurs chroniques comme celles de la fibromyalgie. Des essais cliniques débutent prochainement pour tester l’efficacité de ce bracelet anti-douleur.

Des puces qui activent les terminaisons nerveuses de la peau

A Grenoble, la start-up Remedee a mis au point un bracelet anti-douleur. S’il ressemble à un bracelet de montre il cache des puces. Ce sont des puces de silicium qui utilisent des ondes électromagnétiques, déclenchées par l’utilisateur quand la douleur est trop forte.

«Les puces sont posées à la surface du poignet. Elles vont émettre un rayonnement spécifique qui va activer les terminaisons nerveuses sous la peau», explique David Crouzier, co-fondateur de l’entreprise à France télévisions.

Un signal jusqu’au cerveau

Les terminaisons nerveuses stimulées transmettent un message au cerveau qui va libérer de l’endorphine, appelée aussi « l’hormone du bonheur ». Les endorphines sont des antalgiques naturels. Elles vont ainsi contrer la sensation de douleur de l’utilisateur.

La start-up Remedee Labs lance plusieurs études cliniques avec le CHU de Grenoble Alpes avec des patients souffrant de plusieurs type de douleurs. «Les inclusions devraient débuter à l’automne 2021.  Elles auront lieu dans plusieurs centres de la douleur en France», peut-on lire sur le site du CHU grenoblois.

Un bracelet bientôt en vente ?

«A partir du moment où on a les résultats cliniques, on peut penser à obtenir le marquage CE médical», Jacques Husser, co-fondateur et PDG de la société à France Tv. Au-delà de la fibromyalgie, le bracelet pourrait soulager d’autres douleurs comme celles provoquées par la migraine ou l’arthrose. Près de 30% de la population mondiale souffre de douleurs chroniques.

En savoir plus :

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici