Le surpoids augmente la perte de matière grise

0
4972
Le surpoids augmente la perte de matière grise
Une étude australienne a mesuré la perte de matière grise pour chaque kilo supplémentaire en cas de surpoids.© Adobe stock.

Le saviez-vous ? En cas de surpoids, chaque kilo supplémentaire fait diminuer la matière grise du cerveau. Ce n’est pas une fake news mais une étude très sérieuse de l’Université d’Australie-Méridionale. Les chercheurs ont quantifié précisément la perte de matière grise.

Baisse de 0,3 % de la matière grise

Des chercheurs de l’Université d’Australie-Méridionale ont examiné la matière grise du cerveau d’environ 28 000 personnes. Ils ont observé qu’une augmentation de la graisse corporelle entraînait progressivement une atrophie de la matière grise dans le cerveau. Dans les groupes d’âge de 37-73,  la matière grise du cerveau diminue de 0,3% pour chaque 1kg/m 2 supplémentaire. Ce qui équivaut à un poids supplémentaire de 3 kg pour une personne de taille moyenne (1,73 cm).

À lire aussi : Nutrition : les trois vertus de l’avocat

Toutes les personnes en surpoids ne sont pas concernées

Le Dr Anwar Mulugeta, co-auteur de l’étude a expliqué : «Nous avons constaté que les personnes présentant des niveaux d’obésité plus élevés, en particulier celles présentant des sous-types d’adiposité  métaboliquement défavorables et neutres, avaient des niveaux beaucoup plus faibles de matière grise du cerveau».

À lire aussi : Maladie d’Alzheimer : le sport cérébral efficace

Faire la différence entre poignée d’amour et  graisse viscérale

Ce ne sont pas les poignées d’amour qui sont visées par l’étude australienne mais plutôt la graisse viscérale. Celle-ci est logée sous les muscles de la paroi abdominale. Il est déjà reconnu qu’elle augmente les risques de diabète, de troubles du sommeil, de maladies cardiovasculaires et de certains cancers.

En savoir plus :

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici