Les cigarettes électroniques pourraient déclencher une inflammation de l’intestin


2
2162
cigarettes-electroniques-inflammation-intestins

Les scientifiques en sont de plus en plus convaincus : la e-cigarette n’est pas forcément l’alternative idéale au tabagisme. Selon une étude récente publiée dans la revue IScience, les produits chimiques qu’elle utilise pourraient attaquer la barrière intestinale. Un phénomène qui déclencherait une réaction inflammatoire de l’organisme et une variété de maladies.

Propylène glycol et glycérol végétal

D’après ces travaux, menés par des chercheurs de l’UC San Diego School of Medicine, l’inflammation concernerait plus précisément l’intestin des vapoteurs réguliers. Elle serait due au propylène glycol et au glycérol végétal utilisés comme base pour les liquides de cigarettes électroniques.

« De nombreux produits chimiques sont créés lorsque ces deux substances sont chauffées pour générer les vapeurs qui causent le plus de dommages », précise l’un des auteurs de l’étude, le professeur Pradipta Ghosh, professeur de médecine cellulaire.

Le vapotage chronique pourrait ainsi conduire à une sorte de « fuite intestinale ». Percée par les produits chimiques, la muqueuse intestinale laisserait les microbes et bactéries habituellement présents dans les intestins s’en échapper et provoquer ainsi une inflammation chronique dans le corps.

Athérosclérose, fibrose hépatique, diabète, arthrite…

Or, l’inflammation chronique peut conduire à de nombreuses maladies comme l’athérosclérose, la fibrose hépatique, le diabète, l’arthrite ou encore certains cancers.

« Tout ce que nous mangeons ou buvons, nos choix de mode de vie en d’autres termes, a la capacité d’avoir un impact sur nos microbes intestinaux, la barrière intestinale et la santé en général, explique le professeur Ghosh. Maintenant, nous savons que ce que nous fumons, comme les cigarettes électroniques, a également un impact négatif ».

D’après le professeur, ces dommages à la muqueuse intestinale seraient réversibles au fil du temps avec l’arrêt du vapotage. Mais les effets de l’inflammation chronique sur d’autres organes, comme le cœur ou le cerveau, pourraient en revanche être définitifs.

Source : étude « Les cigarettes électroniques compromettent la barrière intestinale et déclenchent l’inflammation » publiée le 5 janvier 2021 par la revue IScience.

En savoir plus :

2 Commentaires

  1. Cell Press n’a aucune reconnaissance du monde scientifique, n’y ne procure d’informations sur ses sources.
    Relayer ces infos dénote un manque d’éthique journalistique qui m’étonne de votre part.
    OL.

  2. De toute façon le vapeur est nocive pour les poumons Ajoutez-y des produits chimiques
    et le cocktail est complet
    Il suffit d’arrêter de fumer ; les gens non aucune volonté. j’ai fumé jusqu’à 3 paquets par jour, un coup de caractère et j’ai arrêté du jour au lendemain, ça fait 35 ans
    Maintenant il faut des psys des soutien etc. ça prouve que le monde d’aujourd’hui est vraiment affaibli aucune volonté

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici