L’IHU de Marseille accusé d’«expérimentation sauvage » contre la tuberculose

1
3994
L’IHU de Marseille accusé d’«expérimentation sauvage » contre la tuberculose
L'IHU de Marseille fait partie de l'Assistance-Publique Hôpitaux de Marseille.

L’institut hospitalo-universitaire de Marseille est accusé d’avoir mené un essai irrégulier contre la tuberculose. Le Pr Didier Raoult, le directeur de l’IHU dément. On fait le point.

Traitements contre la tuberculose délivrés sans autorisation

Depuis au moins 2017 et jusqu’en mars 2021, l’IHU a mené une expérimentation sauvage contre la tuberculose. Selon Mediapart, cette expérimentation utilisait une combinaison de quatre médicaments. Ce protocole avait été déposé en août 2019. Un mois plus tard, l’essai fut retiré suites aux «réserves émises par l’ANSM», a expliqué une porte-parole de l’Assistance Publique- Hôpitaux de Marseille à l’AFP.  Pourtant, «l’IHU Méditerranée a continué à délivrer ces traitements», a précisé la porte-parole de l’AP-HM.

Graves complications pour des patients

L’IHU fait partie de l’AP-HM qui a diligenté une enquête interne. Selon les premiers résultats, certains des patients traités contre la tuberculose avec la combinaison d’antibiotiques ont été «atteints de complications rénales, dont au moins un d’entre eux a nécessité une intervention chirurgicale», a écrit l’AP-HM.

Le Pr Raoult dément l’existence de cet essai

« Que cela soit clair, il n’y a pas de recherche sur le traitement de la tuberculose au sein du pôle maladies infectieuses et tropicales de l’AP-HM hébergé par l’IHU de Marseille. » C’est le tweet du Pr Didier Raoult jeudi 28 octobre. Lundi 25 octobre, le directeur de l’IHU écrivait sur le même réseau social que« Les dernières “révélations” sont une tempête dans un verre d’eau ».

1 COMMENTAIRE

  1. entièrement d’accord avec vous. Je ne suis pas une experte loin de là. Mais jamais il ne me viendrai à l’idée de critiquer, de jeter aux orties un homme illustre et savant comme le Dr’ Raoult. Jalousie, malveillance, et parcequ’il est bien au-dessus de tous ces détracteurs, petits minables, qu’il est aussi critiqué. Dès la fin de ce gouvernement de guignols, plus que 7 mois à attendre, j’espère qu’il y aura des têtes qui tomberont dont celles , entre autres, de tous ces médecins de plateaux et de TV… plus aptes à « jacasser » qu’à soigner.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici