Naissance : un bébé sans identité à cause de la Covid-19

6
2026
Covid-19 : un bébé sans identité faute de déclaration

A Marseille, une petite fille n’a toujours pas d’identité officielle. Ses parents malades de la Covid-19 respectent la quarantaine avant de déclarer la naissance. La quarantaine levée, quand ils se déplacent en mairie, on leur signifie que le délai imparti des 6 jours est dépassé…

Parents positifs en quarantaine

Elle s’appelle Noa mais n’a aucune existence légale. Deux jours avant la naissance, le père et la mère de l’enfant sont testés positifs au Covid-19. Une contamination qui n’a – a priori- pas eu d’impact sur la santé de la mère et du nouveau-né. Pour respecter la durée de la quarantaine, le père ne se déplace en mairie qu’à l’issue. Le délai légal de déclaration de la naissance a été dépassée, la mairie lui oppose un refus.

« L’état-civil a envoyé un mail au parquet de Marseille pour savoir s’il pouvait faire une exception au vu de la situation sanitaire, mais n’a obtenu qu’un refus. De nombreuses démarches administratives doivent se faire dans un délai très court, mais rien n’est prévu pour les circonstances exceptionnelles » a expliqué l’avocat de la famille dans les colonnes du Parisien .

Sans reconnaissance légale pas de sécurité sociale

Les parents sont inquiets au-delà de la procédure juridique pour la santé de leur bébé. Sans état civil, leur petite fille n’a pas non plus de numéro de sécurité sociale. Elle ne peut pas non plus être inscrite dans une crèche quand les parents devront reprendre leur travail. « Cette histoire est folle, ma fille n’a pas d’identité alors que je n’ai fait qu’appliquer ce qu’on m’avait dit de faire, c’est-à-dire de m’isoler. Je n’arrive même pas à comprendre comment on peut en arriver là » a témoigné le papa dans le magazine Parents.  Espérons que le confinement a au moins permis à ces parents de profiter de leur bébé.

6 Commentaires

  1. On marche sur la tête!!!!
    C est là que l’on se rend compte à quel point l’administration est procédurière
    C’est inconcevable que cette petite Noa ne puisse pas être déclarée
    C’est tout cela qui met notre pays à plat
    Courage au Papa et à la Maman de Noa
    Je pense que si le Papa était sorti déclarer sa fille pendant son confinement il aurait été critiqué

  2. Totalement d’accord avec vous, c’est ce type de comportement qui met le pays à plat.
    L’obstination à suivre aveuglément des ordres et des procédures débiles, c’est ce qui a permis au nazisme d’exister.

    • Je pense que les parents doivent écrire au procureur de la république pour qu’il instruise le dossier et donne une existence légale à l’enfant.

  3. C’est tellement absurde que l’on en rirait presque si ce n’était pas en même temps aussi tragique ….. Comment peut on en arrivait là ??? comment sous le motif du respect des procédures peut on en arriver à refuser le droit d’exister officiellement à une enfant bien vivante … Serait on au royaume du Roi UBU

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici