Poux à l’école : comment les éviter ?

0
2166
Poux à l’école : comment les éviter ?
La rentrée scolaire marque souvent le retour des poux tant redoutés par les parents. © Adobe stock

Répulsif anti-poux acheté en pharmacie ou lotion faite-maison, chacun a sa recette pour prévenir le retour des poux avec la rentrée scolaire. Les filles sont-elles vraiment plus touchées que les garçons ? Quelles sont les solutions qui marchent pour prévenir les poux ?

Un enfant sur 4 ramène des poux

25 %[1] des enfants ont déjà eu des poux. «Peu importe l’âge, la couleur des cheveux ou la propreté, aucune tête n’est épargnée », souligne le rapport de Familles Rurales de 2018. Les parents craignent ces parasites et investissent souvent dans des répulsifs et des lotions qui coûtent chers. «Le marché des produits de lutte contre les poux et les lentes représente un chiffre d’affaire de 48.4 millions d’euros en 2016», souligne Familles Rurales. Avant de préciser : «le pic de vente des produits est réalisé généralement à la rentrée des classes».

Misez sur la coopération de votre enfant

La prévention des poux passe par la coopération avec l’enfant car il n’existe aucun produit de prévention efficace à 100 % . Attachez les cheveux de votre enfant et demandez-lui de ne pas les détacher en cours de journée. Autre astuce : expliquez à votre fille ou à votre garçon comment les jeux de la coiffeuse/coiffeur attirent les poux. Ces derniers se transmettent quand les cheveux sont proches.

On ne prête pas sa casquette ni son serre-tête !

Les enfants aiment partager ou essayer le nouveau serre-tête de la copine, la casquette à l’effigie d’un héros de dessin-animé. Le meilleur moyen pour partager ses poux… Sachez que les poux peuvent survivre deux jours loin du cheveu avant de coloniser une nouvelle tête. Il peut donc attendre sur un accessoire avant de revenir courir sur le cuir chevelu de votre enfant.

Un bonnet de bain pour les cours à la piscine

A la piscine, ne baissez pas votre vigilance. Imposez le bonnet de bain même si celui-ci n’est pas obligatoire. En effet, les poux survivent jusqu’à 18h dans l’eau chlorée de la piscine. Ils peuvent très tranquillement migrer d’une tête à l’autre pendant les jeux du petit bain comme du grand bain


[1] Rapport détaillé de Familles rurales de mars 2018 «Le pou, un parasite qui coûte cher !»

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici