Précarité menstruelle : 33% des étudiantes ont besoin d’une aide financière

6
1239
Précarité menstruelle : 33% des étudiantes ont besoin d'une aide financière

285 euros par an. Que vous payeriez-vous avec cette somme ? Une question que ne se posent pas les jeunes femmes qui doivent débourser ce montant pour leurs protections hygiéniques. Les associations étudiantes demandent des moyens concrets pour les aider financièrement.

Des étudiantes déjà en situation précaire

La Covid-19 a exacerbé les difficultés financières des étudiants. Une précarité renforcée chez les jeunes filles qui doivent débourser, tous les ans, 285 euros pour leurs protections hygiéniques. Un montant élevé quand chaque euro compte. C’est ce que met en lumière la Fédération des associations générales étudiantes (Fage). Elle vient de mener une étude sur la précarité menstruelle. 33% des étudiantes ont besoin d’un soutien financier pour se procurer des tampons ou des serviettes hygiéniques, jetables ou réutilisables.

A quand la gratuité ?

La fédération étudiante dénonce une injustice : plus d’une femme sur dix a déjà dû choisir entre ces protections et un autre produit de première nécessité. Pour lutter contre cette précarité menstruelle, de plus en plus d’associations organisent des distributions de kits d’hygiène.

Par ailleurs, la FAGE demande au gouvernement français la gratuité des protections hygiéniques pour toutes les femmes, comme l’a fait l’Écosse en novembre 2020.

En savoir plus :

6 Commentaires

  1. comment coute ; part du budget d’une étudiante:
    -un paquet de cigarette par jour
    -les produits de beauté
    -les sorties,loisirs
    -les vêtements superflus pour être à la mode
    -le téléphone dernier cri
    …..

  2. Chiffres complètement fantaisistes.
    285€ par an
    365j / 28j = 13 menstruations /an
    285€/13 = 22€ par menstruation
    je vois sur le net :
    2.19€ le paquet de 14 serviettes Allways.
    2.99€ les 24 tampons Nett
    On est loin des 285€ par an !

  3. en ce moment surtout ne pas aller boire un coup avec des potes …..ça a un coup,, les cigarettes ….ça a un coup le maquillage ça a un coup ne me dites pas que vous ne pouvez pas vous payer des protections tampons ou autre arrêtez de pleurer pour la nourriture je ne dis pas mais pour le reste excusez moi je ne valide pas

  4. Comment faisons-nous dans le temps ? Serviettes type éponge et nous les nettoyons. J’ai élevé mes enfants avec des couches tissus lavables. Le dernier a 27 ans. Barbe de tous ces trucs à jeter.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici