Risque épidémique : que sait-on du virus MERS-CoV ?

3
7375
Risque épidémique : que sait-on du virus MERS-CoV ?
Le MERS-coV est un virus qui se transmet de la chauve-souris au dromadaire puis à l'homme. © Adobe stock

Le Mers-CoV fait partie de la famille des coronavirus. Il se transmet de la chauve-souris au dromadaire puis à l’homme. C’est un virus surveillé de près par les autorités sanitaires mondiales. Que sait-on de ce virus ? Est-il venu jusqu’en France ?

Pourquoi parle-t-on du Mers-CoV ?

C’est un article publié dans le journal Proceedings of the National Academy of Sciences qui alerte. Une équipe internationale de chercheurs ont observé que le syndrome respiratoire du Moyen-Orient (MERS-CoV) n’est qu’à quelques mutations de devenir une menace pandémique sérieuse.

A lire aussi : Pourquoi le vaccin anti-Covid ne fonctionne pas sur tous les patients?

Que sait-on de ce virus ?

Le Mers-CoV est identifié pour la première fois en 2012 au Moyen-Orient. Depuis, l’OMS rapporte près de 2 300 cas confirmés. La majorité des cas (89 %)  sont localisés en Arabie Saoudite et dans les pays de la péninsule Arabique ( Bahreïn, Émirats arabes unis, Koweït, Oman, Qatar, Yémen). Ce virus est dangereux puisque 35 % des patients meurent des suites de la contamination au Mers-CoV.

En 2013, deux cas ont été identifiés en France.

A lire aussi : Covid-19 et voyage : feu vert pour le pass sanitaire européen

Comment se virus se transmet-il ?

Ce sont les dromadaires qui constituent le principal réservoir du Mers-CoV. La transmission du virus à l’homme s’effectue par contact direct ou indirect comme la consommation de produits crus issus de l’animal. Néanmoins, il s’agit d’une hypothèse car les modalités précises de la transmission ne sont pas encore clairement définies.

A lire aussi : Covid-19 : une immunité durable développée par les personnes infectées

Quels sont les symptômes ?

Comme d’autres virus de la famille du Coronavirus, le Mers-Cov les symptômes sont très variables :

  • absence de symptômes (cas asymptomatiques)
  • symptômes respiratoires bénins,
  • fièvre, toux,
  • maladie respiratoire aiguë grave pouvant être mortelle.

«La présence d’une pneumonie est fréquente, bien que pas systématique. Des symptômes gastro-intestinaux, dont la diarrhée, ont également été signalés» précise Santé Publique France.

source : Dossier de Santé Publique France

En savoir plus :

Article précédentCovid-19 : les Etats-Unis font don de 500 millions de vaccins
Article suivant5 raisons de craquer pour une poignée de cerises

3 Commentaires

  1. tout est dangereux surtout de voire les virus partout même ou ils ne sont pas et pourtant on est tous fait pour mourir un jour et ce n’est ni les mesures ni les couvre feu ,confinement vaccin tests et masque qui va l’empêcher alors laissez nous vivre notre pauvre vie tranquillement comme il se doit ,librement

    • Je suis entièrement d’accord avec vous, il y a toujours des virus et il n y avait pas de confinement et autres laissez nous vivre notre comme on le veut elle est ou la LIBERTÉ

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici