Sécheresse oculaire : et si le fautif était un médicament ?

0
5996
Sécheresse oculaire : et si le fautif était un médicament ?

Un traitement peut être la cause de vos yeux rouges et irrités. Les rédacteurs de la revue Prescrire, qui analysent les bénéfices/risques des médicaments alertent sur cet effet indésirable de plusieurs médicaments courants. Les femmes et les personnes âgées seraient particulièrement sensible à la sécheresse oculaire. On fait le point.

Moins de film lacrymal

La sécheresse oculaire est une maladie fréquente. Elle se manifeste par des rougeurs et une sensation de brûlure. C’est la qualité et la quantité du film lacrymal qui diminuent conduisant à une inflammation de la surface de l’œil. Les personnes âgées et les femmes sont particulièrement exposées.

La sécheresse oculaire n’est pas si bégnine que l’on croit. En effet, elle peut entraîner «des lésions de surface de l’œil et des troubles visuels sont possibles, avec un risque de cécité», soulignent les rédacteurs de la Revue Prescrire dans le dernier numéro.

Les médicaments pointés du doigt

Les médicaments dont l’ effet secondaire est (entre autres) la sécheresse oculaire sont :

  • – des médicaments administrés par voie oculaire : antiglaucomateux ; anti-inflammatoires non stéroïdiens, antihistaminiques H1), par voie intravitréenne.

  • – des médicaments administrés par voie orale ou sous forme injectable : médicaments utilisés dans le traitement de l’incontinence urinaire, les allergies, les dépressions, ainsi que certains groupes de médicaments comme les bêtabloquants, les diurétiques, etc.

  • – l’utilisation de plusieurs collyres.

  • – la présence de conservateurs dans certains médicaments oculaires.

Les médicaments ne sont pas la seule cause de la sécheresse oculaire. On retrouve en premier lieu : la sécheresse de l’air environnant, les  maladies auto-immunes ou les diabètes par exemple.

Source : Prescrire, novembre 2020

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici