Sexualité : l’insuffisance cardiaque n’est pas une fatalité

0
13379
Sexualité : l’insuffisance cardiaque n’est pas une fatalité
La dysfonction érectile liée à une insuffisance cardiaque n'est pas une fatalité. © Adobe stock

L’insuffisance cardiaque entraîne parfois une baisse du désir. Elle augmente la dysfonction érectile chez l’homme ou la sécheresse vaginale chez la femme. Pourtant, ces troubles ne sont pas une fatalité. Comment faire pour allier une sexualité épanouie à une insuffisance cardiaque ? On fait le point.

Pouvez-vous monter deux étages ?

Soyons clairs : l’activité sexuelle est bien une activité physique. Elle est même jugée «modérée ». Si vous souffrez d’insuffisance cardiaque, ne faites pas tout de suite une croix sur votre sexualité. Si vous pouvez monter deux étages sans être essoufflé, l’activité sexuelle ne devrait pas vous poser souci. En revanche, les médecins recommandent de consulter en cas d’essoufflement

Qui consulter en cas de trouble de la sexualité ?

Votre premier interlocuteur est le médecin traitant. Si vous ne vous sentez pas à l’aise ou si ce dernier est démuni sur ces questions de sexualité, prenez rendez-vous avec des médecins sexologues. Ils ont suivi le même cursus qu’un médecin généraliste avant de se spécialiser. Il saura vous donner des conseils pratiques : les positions à adopter pendant l’acte pour être moins essoufflé, l’action des médicaments hypertenseur en amont d’une relation, les interactions entre les médicaments, etc.

Quelles sont les autres causes ?

En cas d’insuffisance cardiaque, vous pouvez être victime de dysfonction érectile ou de sécheresse vaginale. Le traitement médical pris pour l’insuffisance cardiaque peut-être responsable de ces troubles. Le médecin va aussi chercher les éventuelles causes psychologiques à cette dysfonction érectile comme l’état du moral, la situation relationnelle, etc. En effet, les aspects psychologique et émotionnel comptent tout autant que l’acte physique.

Sources : https://www.fedecardio.org/La-Federation-Francaise-de-Cardiologie/Presse/coeur-et-sexualite

En savoir plus :

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici