Tabac : que dire à ses adolescents pour les dissuader de fumer?

0
5037
Tabac : que dire à ses adolescents pour les dissuader de fumer?
L'association Attitude prévention donne des conseils aux parents pour prévenir le tabagisme de leurs ados. © Adobe Stock

Fin des examens et soirées festives. Comment dissuader ses ados d’essayer la cigarette ? Car plus on commence jeune, plus la dépendance est forte. L’association Attitude Prévention apporte plusieurs conseils pratiques.

La pression sociale

L’association souligne que les plus jeunes sont particulièrement vulnérables face au tabac. Et les filles sont davantage exposées au risque de se mettre à fumer. «Les jeunes filles ont une plus faible estime de soi que les garçons, elles sont plus sensibles à l’influence de leur cercle d’amis et aux comportements des personnalités dont elles sont fans», souligne l’association Attitude prévention.

Engager le dialogue plutôt que d’interdire

C’est le propre de l’adolescence : chercher à dépasser les limites et les interdits. Il serait ainsi contre-productif d’interdire purement et simplement la cigarette à son ado. Il est plus utile d’engager le dialogue sur

  • le danger de l’addiction,
  • le cocktail nocif des cigarettes,
  • les risques sur la santé,
  • le vieillissement de la peau prématuré,
  • les dents jaunies et le risque de déchaussement.
  • le coût financier.

Comment engager le dialogue au sujet du tabac ?

Selon les données françaises 2010 de l’enquête internationale Health Behaviour in School-aged Children (HBSC), «63 % des élèves de 3e communiquent facilement avec leur mère et 40 % avec leur père. A l’adolescence, les jeunes ont besoin de repères donnés par les parents», note l’association. Tout en ouvrant le dialogue, il faut aussi maintenir des règles strictes mais simples. Vous pouvez ainsi proclamer un domicile sans fumée. Ce qui tombe bien : l’impossibilité de fumer chez soi limite les occasions de fumer et retarde l’entrée dans la dépendance.

66 % des fumeurs qui ont commencé avant 14 ans sont dépendants

L’âge de la première cigarette est primordial. Plus les jeunes fument tôt, plus le risque de dépendance est élevé. Par exemple, avant 14 ans, 66 % des ados qui ont essayé la cigarette sont devenus des fumeurs quotidiens. Ce chiffre tombe à 52 % lorsque l’expérimentation a eu lieu entre 14 et 17 ans.

Site utile https://www.tabac-info-service.fr/

En savoir plus :

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici