Urgences médicales : quand appeler le Samu ?

0
2916
Urgences médicales : quand appeler le Samu ?
A quel moment doit-on appeler le SAMU ? © Adobe stock

Le SAMU reçoit 2 500 appels par jour mais tous ne concernent pas une urgence médicale. Comment savoir si mon état de santé est une urgence ? La douleur est-elle le premier critère ? Que faire si je ne suis pas pris en charge par le SAMU ?

Un pronostic vital, c’est quoi ?

Une urgence médicale a lieu lorsque le pronostic vital d’une personne est engagé. Quatre situations relève d’une urgence vitale absolue : l’arrêt cardio-respiratoire, l’obstruction aiguë des voies aériennes  (étouffement), hémorragie et perte de connaissance.

Les symptômes qui indiquent une urgence médicale

Plusieurs symptômes sont révélateurs d’une urgence médicale :

  • Des difficultés respiratoires ;
  • Une perte de conscience ;
  • Des douleurs thoraciques ou une sensation d’oppression ;
  • Des douleurs importantes dans la partie haute du corps ;
  • Une brûlure grave ;
  • Une fracture ;
  • Des vomissements sévères ou persistants ;
  • Un saignement qui persiste au bout de dix minutes de compression ;
  • Une toux ou des vomissements de sang.

La douleur est-elle critère pour appeler les urgences ?

En partie… Les douleurs aiguës font partie des symptômes qui doivent vous alerter et motiver un appel au SAMU. Toutefois, la notion de « douleur » est très subjective : pas un individu ne la percevra de la même façon ! C’est pourquoi la douleur n’est pas le premier critère chez l’adulte. En revanche, chez un tout-petit qui ne peut pas s’exprimer, les pleurs persistants  associés à une modification de son comportement (confusion, somnolence, faiblesse) ou à des vomissements sont un signe d’urgence médicale.

Que faire si je ne suis pas pris en charge par le SAMU ?

Quand vous appelez le 15, c’est un médecin dit « régulateur » qui estime si votre situation relève d’une urgence médicale. En cas de situation médicale non urgente, le médecin :

  • Vous donne des conseils pratiques pour soulager la douleur,
  • Vous oriente vers votre médecin traitant ou un autre professionnel de santé, vers un dentiste, ou sage-femme par exemple.

Vous pouvez également vous rapprocher de votre pharmacien en cas de coupures ou brûlures superficielles par exemple. Le pharmacien est habilité à donner des soins de premiers secours.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici