Variole du singe : ouverture d’un vaccinodrome à Paris

0
2782
Variole du singe : ouverture d'un vaccinodrome à Paris
Le rythme de la vaccination prévention contre le virus de la variole du singe va s'accélérer.© Adobe stock

Le ministre de la Santé, François Braun vient d’annoncer l’ouverture d’un vaccinodrome à Paris. Ce grand centre de vaccination était attendu face aux 1 567 cas de variole du singe confirmés en France.

Montée en puissance de la variole du singe

Les associations de patients s’inquiètent de la montée en puissance du virus de la variole du singe et du peu d’efforts des autorités sanitaires. Pour accélérer la vaccination, un vaccinodrome a ouvert mardi 26 juillet dans le XIIIe arrondissement de Paris. L’objectif est de vacciner entre 200 et 300 personnes par jour.

Une centaine de centres de vaccination en France

Ce nouveau vaccinodrome est censé augmenter la capacité vaccinale contre la variole du singe. Les créneaux de vaccination ont d’ailleurs été ouverts à la réservation sur Doctolib une semaine avant l’ouverture du vaccinodrome. Avant même son ouverture, tous les créneaux avaient déjà été pourvus… Dans les autres grandes villes, la situation est similaire. En tout, «plus d’une centaine de centres de vaccination» sont ouverts au niveau national.

30.000 doses sur Paris largement insuffisantes

La mairie de Paris ne partage pas ce constat : les 30.000 doses supplémentaires de vaccin annoncées le 22 juillet par le ministère de la Santé représente un chiffre «complètement insuffisant». C’est l’avis de  l’adjointe EELV à la santé, Anne Souyris. Elle estime les besoins à dix fois plus pour vacciner préventivement, en deux doses, toutes les personnes à risques en Ile-de-France.

Les hommes vulnérables face à la variole du singe

Une étude publiée jeudi dans la revue scientifique New England Journal of Medicine confirme que 98% des personnes touchées étaient des hommes gays ou bisexuels à partenaires multiples. Dans 95% des cas récents, la maladie a été transmise lors d’un contact sexuel.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici