2 000 personnes par jour sont infectées par un variant du virus

7
6842
2 000 personnes par jour sont infectées par un variant du virus

L’intervention du ministre de la santé du jeudi 28 janvier fut pédagogique. Une conférence «pour comprendre par vous-même les décisions qu’il faudra prendre dans les prochains jours», a-t-il commenté. Trois points à retenir du point presse d’Olivier Véran.

1.L’efficacité du couvre-feu

Selon le ministre de la Santé, le couvre-feu à 18 heures a eu «clairement un impact» mais «n’est pas suffisant face aux variants». Il a défendu le rôle du couvre-feu instauré, dans certains départements, depuis le 2 janvier dernier. «S’il n’y avait pas de couvre-feu, nous n’aurions pas un plateau comme nous connaissons aujourd’hui, nous aurions une vague épidémique

2.Tension extrême dans les hôpitaux

Olivier Véran a rappelé que «le virus se diffuse plus vite chaque semaine». Avec des chiffres à la clé :

  • plus de 20.000 cas positifs détectés chaque jour.
  • augmentation du nombre de cas de 10% par semaine depuis trois semaines.
  • 250 patients admis chaque jour en réanimation contre 170 en décembre.
  • 60 % des lits de réanimation sont occupés par des patients Covid.

Le ministre a souligné que les hôpitaux étaient proches de la saturation. Les transferts entre centres hospitaliers d’une même région ont repris.

3.Les variants sont «de nouveaux virus»

Les variants anglais et sud-africain continuent de se propager rapidement en France. «On est passé de 500 patients infectés par un variant chaque jour au début du mois de janvier à plus de 2000 maintenant», a expliqué Olivier Véran. «Les variants nous inquiètent», a-t-il concédé. En ajoutant : «les variants sont susceptibles d’entraîner une vague épidémique très forte, plus forte» que les précédentes.

Le ministre dit craindre une «épidémie dans l’épidémie». «Ces variants, je les considère comme de nouveaux virus».

En savoir plus :

7 Commentaires

  1. toujours aussi nul véran en proposition de prévention on oublie le chlorure de magnésium la vitamine c d et le zinc plus tous les traitements qui existent

  2. Oui champion tu as raison. A part la vitamine D que le rhumato me prescrit tous les mois pour polyartrite et cortisone mais ni lui ni mon généraliste ne pe propose pas de zinc ni chlorure de magnésium alors que je leur en parle. Allez savoir pourquoi ? Peut-être parce que j ai 78 ans . Mais les autres patients ?

  3. Le test PCR pour les asymptomatiques est une manipulation politique .(surtout lorsque on amplifié la sensibilité du test)
    Si vous êtes des journalistes HONNÊTES , vous nous fournirez des vrais statistiques :
    – nb de cas positif ayant des symptômes , rapportés a la population totale
    – nb d’hospitalises / population tot…
    – nb de mort ( du covid SEUL)/population totale
    Ça ce serait un VRAI travail de journaliste,
    …….mais on a le droit de rêver…

    • Les épidémiologistes n’ont jamais dit que les tests PCR étaient pour les asymptomatiques, les tests PCR sont réservés aux malades qui ont des symptômes proches de celui du COVID, aux cas contacts et pour les gens qui veulent voyager à l’étranger.

  4. Le professeur Didier Raoult dit qu’il n’y a pas eu de deuxième vague mais que nous sommes dans une deuxième épidémie qui a commencé en septembre 2020 et qui se terminera comme la première à la fin du printemps peut-être?
    Reste à savoir si les vaccins seront efficaces contre cette nouvelle épidémie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici