6.000 classes fermées : dépistage automatique des élèves

1
3218
6.000 classes fermées : dépistage automatique des élèves
Lorsqu'un élève est cas Covid, tous les autres sont testés. © Adobe stock

A l’école primaire, «il n’y aura plus de fermeture systématique de classe dès le premier cas» de Covid-19, a annoncé Jean-Michel Blanquer. Face au nombre grandissant de classes fermées, le ministre de l’Education propose de tester tous les élèves.

150 % de cas en plus chez les 6-10 ans

Les dernières données publiées par Santé publique France  démontrent que la Covid n’épargnent pas les plus jeunes. En effet, on constate une forte hausse du taux d’incidence chez les enfants âgés de 6 à 10 ans, de près de 150% en une semaine. Ce qui expliquer les 6.000 classes de primaire fermées au niveau national.

Expérimentation dans 10 départements

Depuis le début octobre, 10 départements font partie d’une expérimentation. Le but est de ne plus fermer une classe dès le premier cas positif. Tous les élèves sont testés, en isolant seulement les cas positifs. La majorité des élèves peuvent ainsi continuer à suivre les cours. C’est cette solution qu’a retenue le gouvernement. «Ces tests pourront être réalisés par les responsables légaux», a précisé Jean-Michel Blanquer.

Dépistage systématique des élèves

«Notre boussole reste la priorité d’une école ouverte», a rappelé Jean-Michel Blanquer, jeudi 25 novembre. «Dès la semaine prochaine, lorsqu’un élève est testé positif, tous les élèves de la classe sont testés à leur tour et seuls les camarades testés positifs restent à la maison», a indiqué le ministre.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici