AstraZeneca : les pharmaciens pourront vacciner

17
17459
AstraZeneca : les pharmaciens pourront vacciner

Les pharmaciens vont participer à la campagne de vaccination contre la Covid-19. Ils sont autorisés à injecter le vaccin d’AstraZeneca a annoncé le porte-parole du gouvernement. Pourquoi seulement ce vaccin et pas celui de Pfizer ou de Moderna ? Qui pourra être vacciné dans les officines ?

Facilité de conservation

Contrairement aux vaccins Pfizer-BioNTech et Moderna, les conditions de conservation d’AstraZeneca permettent une vaccination en officine, a expliqué Gabriel Attal, lundi 1er février lundi sur France 5. Le vaccin de l’entreprise anglo-suédoise et de l’université d’Oxford se stocke comme n’importe quel vaccin dans un simple réfrigérateur. C’est pourquoi il sera aisé, pour les pharmacies, de le stocker et de le conserver.

Pas de date encore communiquée sur le début de cette vaccination en officine. En effet, le feu vert de l’Agence européenne du médicament est encore très récent. Celui-ci remonte au vendredi 29 janvier dernier.

Utiliser le maillage des pharmacies

Les pharmaciens «vont pouvoir vacciner, évidemment, parce qu’on a besoin d’eux, parce qu’on a un maillage d’officines sur notre territoire qui est extrêmement dense», a précisé le porte-parole du gouvernement dans l’émission «C à vous». 

Une bonne nouvelle pour les pharmaciens qui appelaient à participer à la vaccination en France. Largement engagées dans les campagnes de dépistage (tests antigéniques), les officines veulent aussi faire valoir leur compétence en termes de vaccination. Une compétence déjà reconnue puisque les pharmaciens administrent le vaccin contre la grippe saisonnière depuis le 1er mars 2019.

En savoir plus :

17 Commentaires

  1. Les pharmaciens sont vendeurs de produits médicaux sur prescription médicales. Ils ne sont pas destinés à pratiquer des actes médicaux et/ou infirmiers. A chacun son métier et les vaches seront bien gardées disait mon grand-père. Les professionnels de la pharmacie ont lutté contre la grande distribution pour faire réduire leurs champs de ventes du para-médical. Aujourd’hui ces mêmes professionnels pharmaciens veulent empiéter sur les domaines des actes médicaux pour augmenter leurs revenus financier. Ce qui était justifié dans un domaine doit être respecté ans un autre. Je suis contre la pratique des actes médicaux techniques par les pharmaciens.

    • Quelle vision étroite !
      Si le pharmacien n’était qu’un commerçant, ça se saurait : il n’aurait pas besoin de faire des études supérieures doctorales (Bac +8). Un stage de vendeur serait amplement suffisant pour ouvrir une pharmacie.
      Par ailleurs, la découverte et l’administration des vaccins n’a jamais été le monopole des médecins. Depuis belle lurette, l’acte de vacciner est également pratiqué par les infirmiers (diplômés et auxiliaires) — qui eux n’ont évidemment pas poursuivi des études doctorales.

    • Claude Mondarie: êtes vous dans un désert médical ou pour avoir un rendez vous en urgence avec son médecin traitant il faut attendre 7 jours?
      les pharmaciens sont docteur et à ce titre ont appris à faire des piqures.
      Trouvez vous normal que pour se faire vacciner contre la grippe et pour se faire rembourser par une mutuelle, on doive aller chercher une ordonnance chez son médecin, aller chercher le vaccin et ensuite retourner chez son médecin? soit une dépense de 50€ pour les 2 visites!

    • Je crois que là, il ne faut plus parler de finance, mais d’augmenter rapidement la capacité à vacciner qui est quasiment inexistante pour pouvoir se débarrasser de ce virus et permettre à ceux qui le veulent, de pouvoir enfin se faire vacciner !

  2. Quelle misère ce genre de débat….
    La guerre des prés-carrés…..
    Aurions-nous oublié qu’il doit y avoir potentialisation de nos compétences quand nous sommes face à ce genre de circonstances quasiment incontrôlables mettant en péril la santé publique ?
    En toute humilité, remettons nos égos et « avantages supposément acquis « au rencard.
    Gérard

  3. Salut à ceux qui préconisent la vaccinations dans les pharmacies : merci d’être dans la mouvance !Aux autres : mais bon sang ! Utilisons les compétences des spécialistes qui ont fait des études conséquentes dans le domaine médical. Un pharmacie est capable de nous conseiller sur notre traitement, en cas de blessure légère et qui demande des soins locaux par exemple. Pourquoi pas nous vacciner et dégorger ce secteur de la vaccination qui devient très vite surchargé, demandant une logistique énorme. On le voit en ce moment….Le carnet de vaccination va être très vite nécessaire pour justifier de cet acte auprès des instances dans les aéroports ou pour les contrôles auto-routiers. Il faut le prévoir maintenant. A celui qui va l’imprimer et qui ne mettra pas TROIS « plombes » pour le faire valider !!!! Par l’Union Européenne.

  4. Pas de panique ! Les pharmaciens font partie du corps médical, et leur proximité avec les gens est un atout indéniable.
    Pour la grippe ça s’est super bien passé, alors pour Covid….

  5. Il faut savoir si les pharmaciens sont d’accord sur le principe de vacciner au moins 10 personnes par jour.
    Pour les vaccins utilisés actuellement, il y a 4 temps à respecter :
    – accueil administratif
    – interrogatoire médical
    – administration du vaccin
    – surveillance de 15 mn
    Est-ce que c’est possible dans une officine ???

  6. Docteur en pharmacie ce n’est pas Docteur en Médecine: la vaccination est un acte médical qui doit être fait par un médecin, un(e)infirmier(e) ou un(e) sage femme, pour moi, pharmacien, non. A l’inverse les médecins ne sont pas très au courant de la pharmacologie.
    Pendant des années les pharmaciens se sont comportés en épiciers près de leur sous, aujourd’hui ils veulent redorer leur blason; combien vont-ils être payés pour une vaccination ?
    Demandons leur de baisser leurs marges sur les médicaments non remboursés, là où ils abusent: ( Ex: Baume Avène Xeracalm 19€ en pharmacie, 16 € en parapharmacie Carrefour, 13, 50€ en parapharmacie Leclerc; idem pour la pharmacie de mon petit bourg -surtout si elle est seule-: comparez les prix de produits courants Doliprane, Citrate de Bétaïne, Imodium, Dacryosérum, etc… ça vaut le coup d’oeil, derrière le comptoir ! )

  7. Réponse à Lionel Tanguy C’est faux : les gens viennent dans les cabinets pour le renouvellement et leur vaccin coût de l’injection du vaccin pour la secu =0 puisque le tout : renouvellement + vaccin =25euros (selon ma pratiquede généraliste de base!)
    Le titre de docteur ne signifie pas savoir vacciner (ce n’était pas dans le cursus des pharmaciens jusqu’à récemment en tout cas.Je connais des docteurs en lettres! Ils ne vaccinent pas! Je suis d’accord avec Claude Mondarie et Loridan

  8. Je rentre de chez mon pharmacien à Grenoble chez qui je voulais juste prendre rendez-vous pour un vaccin COVOD19.
    Réponse:
    Nous n’avons aucune instruction pour vacciner, ni vaccin qui sont réservés aux médecins.

    Ce matin sur France Info:
    les médecins protestent car la vaccination par les pharmaciens entraine une pénurie de doses chez les médecins.

    C’est la guerre entre ces deux professions?
    OU bien, on se fout complètement de nous dans les grandes largeurs?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici