Cinquième vague : elle «démarre de façon fulgurante», alerte Gabriel Attal

8
5112
Cinquième vague : elle «démarre de façon fulgurante», alerte Gabriel Attal
La France fait face à une nouvelle vague de la Covid-19 malgré la vaccination. © Adobe stock

L’épidémie continuer de gagner du terrain. Le pass sanitaire sera bientôt appliqué aux stations de ski alors que les gestes barrière sont renforcés au travail. Pendant ce temps, un territoire français fait face à la violence contre la vaccination. On vous en dit plus

Les signaux au rouge

Gabriel Attal, porte-parole du gouvernement, ne prend plus de gant face au rebond épidémique. Interrogé par Les Échos mardi 22 novembre, il constate que «la cinquième vague démarre de façon fulgurante» en France. En effet, l’augmentation du nombre de cas, en une semaine, atteint «quasiment +80%».

A lire aussi –L’Autriche confine ses citoyens non vaccinés face à la cinquième vague

Le pass sanitaire comme bouclier

Gabriel Attal se félicite du rôle de bouclier du pass sanitaire «La logique du passe sanitaire, c’est de faire peser sur les non vaccinés les contraintes, plutôt que sur les vaccinés», a-t-il souligné. D’ailleurs, le gouvernement a augmenté les contrôles. En quatre jours, «il y a eu près de 70.000 contrôles de personnes et plus de 4300 contrôles d’établissements recevant du public».

Pass sanitaire dans les stations de ski

Le pass sanitaire s’appliquera dans les stations de ski si le taux d’incidence national dépasse le seuil de 200 cas pour 100.000 habitants. «Aujourd’hui, on est à 164 (pour 100.000 habitants), donc probablement qu’on y sera», a commenté Gabriel Attal. Les stations de ski qui ont déjà ouvertes leurs portes peuvent, pour le moment, accueillir le public sans pass.

En Guadeloupe la situation est «inacceptable»

La Guadeloupe fait face à un épisode de violence. La situation «est absolument intolérable et inacceptable», a fulminé Gabriel Attal. L’été dernier, «une petite minorité instrumentalisait le vaccin, essayait de convaincre les Guadeloupéens et soignants de ne pas se faire vacciner […]. Maintenant, cette petite minorité qui bloquait par les mots s’est radicalisée», a-t-il expliqué. En Guadeloupe, moins de quatre personnes sur dix sont totalement vaccinées.

8 Commentaires

  1. Gabriel Attar ce petit coq ne se prend pas pour une m…..
    Il n’a pas encore vécu qu’il se croit supérieur aux autres Regardé le quand il parle ,avec arrogance et son air autoritaire , heureusement qu’il est là!! sinon nous serions incapable de nous gérer tout seul

  2. Facile :::: ca rapporte gros, et on fait croire au peuple que l’on diminue les impôts

    Le pass sanitaire comme bouclier
    Gabriel Attal se félicite du rôle de bouclier du pass sanitaire «La logique du passe sanitaire, c’est de faire peser sur les non vaccinés les contraintes, plutôt que sur les vaccinés», a-t-il souligné. D’ailleurs, le gouvernement a augmenté les contrôles. En quatre jours, «il y a eu près de 70.000 contrôles de personnes et plus de 4300 contrôles d’établissements recevant du public». Les verbalisations quotidiennes pour non respect du confinement vont renflouer les caisses de l’État. Sans que soit prévu un fléchage vers une profession ou un secteur économique.
    Ce qui permet d’augmenter les salaires des députés

  3. Oui toute cette merde est bien politique……. Ce gamin est odieux, un pur produit de la machine à matrixer les gens. Il est le garant des intérêts de toute cette boboclass complètement déshumanisée qui se complait toujours plus dans le mensonge officiel et la division des gens. Regardez aux Antilles françaises; des véhicules blindés, des forces spéciales de police, et maintenant du fake news sur d’invraisemblables casseurs pour discréditer le mouvement comme ils l’avaient déjà fait à l’époque des GJ et tout ça comme à l’acoutumé avec la carte bleu des français c’est tellement plus facile……………….
    L’argent du sang, ils le ravaleront un jour car le crime ne doit pas rester impuni n’en déplaise à certain contre diseur du système !
    Post « pro vomi » s’abstenir merci.

  4. M Attal, porte parole, il apprend bien sa leçon pour la covid, que l’on n’entend jamais pour le sidaction et les préservatifs, son roi lui a interdit sûrement de mentionner les chiffres, se taise. On en a assez de l’entendre, lui et les autres incompétents. Avant de jouer les moralisateurs, on commence par soi même. Je suis une non vaccinée j’ai mes propres maladies ue l’on n sait pas soigner et hors de question que je me fasse injecter un produit qui n’a pas l’air d’être efficace. Mais je vis seule, je ne bisouille personne, je sors très peu, mais masquée et de toute manière je n’aurai pas les moyens d’aller au restaurant, au ciné, etc. Alors fichez nous la paix, encore une fois, et surtout laissez les enfants en paix.

  5. C’est effarant de voir toutes ces bêtises dites sur les vaccins (qui sont bien efficaces, voire toutes les statistiques des différents pays) et ce délire sur les recettes de l’état (en fait les contrôles coutent plus cher que les amendes), sur ces personnes complexées parce que le gouvernement parle d’une manière rationnelle des incertitudes scientifiques. La virulence des ces propos montre une fragilité psychologique forte.

  6. si les contrôles coutent plus cher que les amandes, qu’ils arrêtent d’en coller pour n’importe quoi . Mais pas question , car ça va être de pire en pire . Quand on voit que les patrons de bars, ou restaurants verbalisés par ce qu’ils n’ont pas fait le boulot de la police C’est bien la dictature

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici