Comment nos voisins européens s’en sortent face au coronavirus ?

8
9235
Comment nos voisins européens s’en sortent face au coronavirus ?

Le Royaume-Uni est fier de son taux de vaccination alors que l’Italie ferme une activité de loisirs prisée. L’Espagne voit les choses en grand. Quant au Portugal, plusieurs pays volent à sa rescousse. Petit tour de l’actualités Covid chez nos voisins.

15 millions de vaccinés au Royaume-Uni

Dimanche, le premier ministre britannique s’est félicité d’avoir vacciné 15 millions de personnes sur Twitter. Une campagne de vaccination qui regroupe les quatre catégories les plus fragiles :

  • les plus de 70 ans,
  • les soignants,
  • les employés et résidents des maisons de retraite
  • les patients les plus vulnérables.

Pas de stations de ski en Italie

Pas de ski du côté des Alpes italiennes. L’Italie maintient fermées ses stations de ski jusqu’au 5 mars. C’est ce qu’a annoncé le ministère de la Santé, dimanche 14 février. La raison est la progression des variants du coronavirus, notamment celui britannique. En effet, celui-ci représente désormais 17,8% des nouveaux cas en Italie, selon les données statistiques de l’agence de la santé italienne.

Espagne : un hôpital construit en 100 jours

En moins de 100 jours, les Espagnols ont construit l’hôpital Isabel Zendal, dans la banlieue de Madrid. Une structure conçue pour faire face à la pandémie de coronavirus. Dans cet hôpital, les pavillons sont des hangars. Pas de chambre mais des opens space où les patients sont alignés. L’air y est purifié 14 fois grâce à un réseau de tuyaux en acier dans tous les bâtiments. Aucune visite n’y est autorisée.

L’Allemagne recluse

L’Allemagne a fermé sa frontière avec la République Tchèque et celle avec le Tyrol autrichien. Une décision radicale pour contenir la propagation de la Covid-19. L’Union européenne critique cette décision unilatérale.

Des renforts pour le Portugal

Le Portugal fut le pays au monde le plus durement frappé par le coronavirus au mois de janvier par rapport à sa population. L’Allemagne est le premier pays de l’UE a avoir été solidaire en envoyant une équipe de médecins. Lundi dernier, ce sont des soignants français et luxembourgeois qui sont venus prêter main-forte aux Portugais. Un médecin et trois infirmiers français travailleront à l’hôpital d’Almada, dans la banlieue de Lisbonne. L’équipe luxembourgeoise, deux médecins et deux infirmiers, est affectée à l’hôpital d’Evora dans le sud-est pour 15 jours.

En savoir plus :

8 Commentaires

  1. a croire qu’il y a pas assez de malades en France pour aller soigner ailleurs on se moque vraiment des citoyens vraiment une grosse arnaque pour ramasser du pognon sur le dos des citoyens qui coure comme des moutons elle est belle cette dictature du virus

  2. NON !!! Rien ne m ´ échappe , ni la ladrerie de Macron qui n’a pas hésité à discuter le prix de la vie , ni aux organisateurs ( pas les soignants ) , qui sont en dessous de tout , pour gérer la pandémie ! Ah , nous les avons payé moins chers les vaccins , …sauf que nous sommes livrés au compte goutte … eh oui , les labos préfèrent approvisionner ceux qui payent le prix …Je pense que les électeurs s’ en souviendront dans 15 mois ….

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici