Confinement : des règles plus strictes à Paris

0
1369
Paris : mesures plus strictes

Le préfet de police de Paris a pris un arrêté, hier, pour interdire la vente de produits alimentaires et la consommation publique d’alcool durant la nuit. Entre 22 heures et 6 heures du matin la livraison et la vente à emporter de « tous les produits préparés par les restaurants et débits de boissons » sont désormais interdites.  L’objectif est de mettre fin aux regroupements de personnes et ralentir davantage la deuxième vague de l’épidémie de la Covid-19.

Trop de déplacements la nuit

Dans le cadre du nouveau confinement, la livraison et la vente à emporter de produits alimentaires et de boissons étaient autorisés, à Paris comme partout en France. Or, la préfecture de police a constaté de nombreux regroupements de personnes aux abords des cafés ou des restaurants. Sans compter les déplacements la nuit, côté livreurs comme côté clients «alors que la situation sanitaire exige de limiter les interactions sociales à ce qui est strictement nécessaire», soulignait le préfet de police.

Pas un « couvre-feu »

En pratique, cet arrêté impose la fermeture totale des établissements durant la nuit. Il interdit également la vente de boissons alcooliques et leur consommation sur la voie publique durant le même créneau horaire. Néanmoins, cette décision ne constitue pas pour autant un « couvre-feu », contrairement à ce qu’avait évoqué, mardi, le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici