Confinement : quels sont les nouveaux commerces « essentiels » ?

0
6335
Confinement : quels sont les nouveaux commerces « essentiels » ?
Les commerces de jeux videos vont rouvrir dans les départements confinés. © Adobe Stock

Presque 90.000 commerces ont fermé le rideau le week-end dernier dans les départements concernés par le confinement. En comparaison à mars 2020, davantage d’activités ont pu rester ouvertes. Quant au secteur du jeu-vidéo, il a cherché dans les derniers décrets un détail qu’il a repris à son avantage…

Fleuristes et cordonniers bien chaussés

Pour une fois, les cordonniers ne sont pas les plus mal chaussés. Ils sont autorisés à rester ouverts lors de ce troisième confinement local. En mars 2020 et en octobre, ce secteur d’activité n’était pas considéré comme essentiel. Les fleuristes sont aussi restés ouverts dans les 16 départements confinés.

A lire aussi : Confinement : quels départements dépassent le seuil d’alerte ?

Du chocolat et des cheveux au carré

Les deux autres secteurs d’activité qui font partie des commerces dits essentiels sont les chocolatiers (merci Pâques) et les coiffeurs. Avec un protocole sanitaire renforcé, ces derniers pourront continuer à couper, boucler, défrisé et teindre. Les concessions automobiles et les visites de biens immobiliers sont maintenues sur rendez-vous.

A lire aussi : Réanimation : des patients Covid de plus en plus jeunes

Jeux vidéos : essentiels

Le secteur du jeu-vidéo a scruté le décret publié samedi 20 mars du Journal Officiel. Ce dernier décret modifie un précédent qui liste les commerces autorisés. Une chasse au détail payante puisque ce nouveau décret stipule que le «commerce de détail d’ordinateurs, d’unités périphériques et de logiciels en magasin spécialisé» est considéré comme essentiel.

A lire aussi. Covid-19 : la myopie en hausse chez les enfants depuis le confinement

Cette dénomination couvre «le commerce de détail de logiciels non personnalisés, y compris les jeux vidéo». Ainsi, si la boutique de jeux est enregistrée sous le code NAF, elle peut ouvrir pendant toute la durée du confinement. Et le jeu-vidéo devient essentiel.

Les autres commerces ouverts

Dans les 16 départements confinés, tous les commerces alimentaires sont ouverts. Les librairies, disquaires, pharmacies, les vendeurs de journaux et ceux de cigarette électroniques sont dits « essentiels ». Tout comme les magasins de bricolage, les opticiens, les tabacs, les magasins de télécoms ou les produits de puériculture.

En savoir plus :

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici