Coronavirus : deux concerts-tests, deux protocoles évalués

0
4361
Coronavirus : deux concerts-tests, deux protocoles évalués
Marseille et Paris testent des protocoles sanitaires avant l'ouverture des concerts cet été. © Adobe stock

Amateur de concerts ? Attendez avant d’acheter vos tickets. Le gouvernement teste encore deux protocoles sanitaires, l’un à Marseille, l’autre à Paris. 11 500 personnes participent à ces deux tests. On vous donne plus de détails. 

A Marseille, pas de test négatif préalable

4000 étudiants marseillais participent à une vaste étude. La moitié sera invitée à un concert alors que l’autre restera chez elle. Le but est de comparer si le risque de contamination lors d’un concert est plus élevé que dans la vie quotidienne.

La particularité de cette étude est qu’aucun test de dépistage négatif n’est demandé en amont des deux concerts organisés le 29 mai puis le 12 juin. Toutefois, pour assurer la sécurité des participants, les chercheurs vérifient que les étudiants volontaires sont tous en bonne santé .

Sièges côte à côte ou un sur deux ?

Cette étude marseillaise teste deux configurations pendant les concerts. Une moitié des participants sera assise sur des sièges côte à côte. L’autre moitié sera espacée d’un siège. Chacun recevra un kit comprenant un masque FFP2, du gel hydroalcoolique, des mouchoirs, une bouteille d’eau et un sac-poubelle.

Test PCR 7 jours après les concerts

Ces concerts auront lieu dans une salle de spectacle fermée. Un traitement spécifique de l’air est prévu. Par ailleurs, plusieurs observateurs vérifieront l’adhésion du groupe aux mesures de protection. Enfin, 7 jours après le concert, un test PCR par prélèvement salivaire sera effectué sur tous les participants pour dépister la Covid-19. Autant les étudiants invités au concert que ceux restés chez eux.

À Paris, un concert-test avec 5 000 personnes

Le concert-test parisien se tiendra aussi fin mai. Le protocole est différent puisqu’un test négatif sera exigé à l’entrée. Les 5 000 personnes resteront debout et pourront danser. Un groupe-témoin de 2 500 personnes restera à domicile. Comme annoncé dans les médias, ce sera le groupe Indochine qui devrait se tenir sur la scène de l’Accor Arena. A Marseille, les noms des artistes n’ont pas été communiqués.

Article précédentCovid-19 : Et maintenant le vaccin chinois ?
Article suivantVaccination : Les États-Unis vont autoriser Pfizer pour les 12-15 ans

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici