Coronavirus : faut-il s’inquiéter d’un variant new-yorkais ?

0
4724
Coronavirus : faut-il s'inquiéter d'un variant new-yorkais ?
Les New-Yorkais font face à un nouveau variant, dont les particularités sont proches du variant sud-africain. © Adobe Stock

Les Etats-Unis font face à un nouveau variant très virulent. C’est le variant New-Yorkais ?. Que sait-on ? Quels sont ses points communs avec les autres variants britannique, brésilien ou sud-africain ?  

Croissance exponentielle du variant

Encore un variant. Celui-ci vient de la « Grosse pomme », New-York.  Une menace prise «très au sérieux» par la Maison Blanche. En effet, cette nouvelle souche, « B.1.526 », serait très contagieuse et très résistante. Le nombre de cas du variant new-yorkais concernerait déjà plus de 25% des cas dans l’État de New York, à la mi-février. Une croissance exponentielle puisqu’en janvier, il ne représentait que 3% des échantillons recueillis.

Proche du variant sud-africain

D’après les données l’Université de Columbia et l’Institut de technologie de Californie (Caltech), la souche new-yorkaise est dangereuse car elle attaque les défenses de l’organisme. Comme le variant sud-africain, elle contourne les anticorps naturellement produits par le corps humain qui protègent du virus.

De plus, la souche new-yorkaise toucherait «des patients plus âgés et plus fréquemment hospitalisés» que les autres variants. Cette dernière information n’a pas encore été validée par la communauté scientifique.

Combien de variants dans le monde ?

Les autorités sanitaires américaines se veulent rassurantes. Selon elles, les vaccins protègent suffisamment contre les variants de la Covid-19, ceux anciens comme les nouveaux. Une bonne nouvelle face aux plus de 500 000 morts dans le pays de l’Oncle Sam. Mais aussi face aux 20.000 variants recensés dans le monde, le coronavirus étant en perpétuelle mutation.

En savoir plus :

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici