Coronavirus : les jeunes enfants produisent plus d’anticorps

2
6378
Coronavirus : les jeunes enfants produisent plus d'anticorps
Les enfants développent naturellement plus d'anticorps une fois contaminés par la Covid-19. © Adobe Stock.

Pourquoi les enfants sont-ils moins touchés par les formes symptomatiques de la Covid-19 ? Une nouvelle piste semble l’expliquer. Les enfants après avoir été infectés, produisent plus d’anticorps que les adultes. Jusqu’à un certain âge…

31 000 tests sérologiques passés à la loupe

En présence d’un virus, l’organisme produit naturellement des anticorps afin de lutter contre lui et s’en débarrasser.  Des chercheurs américains ont analysé plus de 31.000 tests sérologiques mesurant la présence d’anticorps IgG  (immunoglobulines G) dans le sang. Ces tests ont été réalisés à New York entre avril et août 2020. Ils ont ensuite épluchés les données des personnes dont le test était positif soit 85 enfants et 3. 648 adultes.

Les enfants de moins de 10 ans

Les 32 enfants testés positifs âgés entre 1 et 10 ans ont développé un niveau d’anticorps IgG  «significativement plus élevé» que chez les adultes. Un taux cinq fois supérieur aux 19-24 ans. «Nos données pourraient expliquer en partie le niveau globalement plus bas de symptômes et de cas sévères de la maladie chez les enfants infectés», soulignent les auteurs de l’étude publiée lundi 22 mars dans la revue Jama.

19-30 ans : taux d’anticorps le plus bas

Les adolescents, de 11 à 18 ans, restent mieux protégés que les adultes avec un niveau d’anticorps deux fois plus élevé que les jeunes adultes (19 à 24 ans). En revanche, les chercheurs ont été surpris de constater que les niveaux d’anticorps IgG les plus bas concernent les jeunes adultes de 19 à 30 ans. Des niveaux plus bas que les seniors. Les chercheurs admettent qu’ils ne peuvent pas expliquer cette baisse d’anticorps chez une population si jeune.

Source : « Association of Age With SARS-CoV-2 Antibody Response » de H.S. Yang, V. Costa, et al, publié sur JAMA Netw Open

En savoir plus :

2 Commentaires

  1. Vous enfoncez des portes ouvertes : les pédiatres et les immunologistes savent depuis toujours que les réactions immunitaires des enfants sont de meilleure qualité que celles des plus âgés.
    Mettez leur un masque et confinez les : l’immunité
    naturelle s’estompe et le vaccin devient utile là où on ne devrait pas en avoir besoin. Cherchez à qui ça rapporte.
    Quand nos dirigeants écouteront-ils ceux qui savent ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici