Covid-19 : 18.000 nouveaux cas en 24h, une hausse jamais vue

13
19967
Covid-19 : 18.000 nouveaux cas en 24h, une hausse jamais vue
Olivier Véran à l'assemblée nationale en juin dernier.

Lundi, le nombre de nouvelles contaminations a explosé. «Nous avons une augmentation de la circulation du virus de l’ordre de 150% sur une semaine: nous n’avons jamais connu cela», déclara hier le ministre de la Santé.  Cette multiplication des contaminations est due au variant Delta. Elle pourrait entraîner une augmentation des hospitalisations.

150 % d’augmentation en une semaine

En une semaine, le nombre de nouvelles contaminations a augmenté de 150 % passant de 7 000 à 18 000 nouveaux cas. Une hausse jamais vue, s’inquiétait mardi 20 juillet Olivier Véran. «Cela fait maintenant trois semaines qu’on voit les dégâts du Delta dans les pays autour de nous […] le virus circule beaucoup plus vite chez les jeunes», a précisé le ministre de la Santé.

« Le temps n’est plus au doute »

Olivier Véran

« Nous n’avons jamais connu cela, ni avec le Covid (la souche historique du virus), ni avec le variant anglais, ni avec le sud-africain ni avec le brésilien», a poursuivi Olivier Véran. Il a rappelé le rôle essentiel de la vaccination . «Le temps n’est plus au doute, à l’hésitation, le temps est à l’immunité collective, c’est de la responsabilité collective et c’est le seul moyen que nous avons de nous débarrasser du Covid une fois pour toutes».

La justification du pass sanitaire

«Si on en est au point où on vous demande de mettre en place un pass sanitaire, c’est parce qu’on n’a pas le temps et qu’on n’a pas le choix», argumentait le ministre de la Santé devant la commission des lois de l’Assemblée. Le gouvernement craint que la hausse des cas de la Covid-19, qui touche essentiellement les jeunes actuellement, s’étendent aux personnes âgées ou fragiles non vaccinées. Avec pour conséquence une hausse des hospitalisations et des décès.

Une quatrième vague «officielle»

Lundi, le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, a reconnu que la France était entrée «dans une quatrième vague du virus». Et d’ajouter : «la dynamique de l’épidémie est extrêmement forte, avec une vague plus rapide et une pente plus raide que toutes les précédentes».

13 Commentaires

  1. Aucun vaccin n’empêche un virus de circuler. La première raison d’être d’un vaccin, c’est d’éviter de déclarer la maladie ou alors une forme non grave (et la aussi jamais de 100%). D’où l’importance de se faire vacciner.
    Donc, le critère à regarder c’est le nombre de réanimations et les décès.

  2. Bravo Ça me fait un bien fou de vous lire . J’ai mal de voir que le pays de Pasteur est tombé dans l’obscurantisme, de voir tous ces ignares manifester contre la vaccination Surtout des infirmières Qu’ont-elles appris durant leurs études ? Beaucoup de pays aimeraient avoir nos vaccins Qu’elle honte !

  3. Je suis tout à fait d’accord avec vous. Vous avez tout dit. Un exemple parmi tant d’autres :
    Que le personnel soignant qui ne veut pas se faire vacciner, démissionnent,( comme certains l’ont dit) et aille travailler en Tunisie !! Il y a des embauches mais vu les conditions de travail, je ne pense pas que ces personnes accepteraient d’assurer les soins.
    Cela me révolte aussi tous ces arguments contre la vaccination!!! Je ne peux plus entendre ces imbécillités.

    • Imbécillités venant d’une personne comme vous ! Mouton de Panurge transformé en justicier! Pauvre « Liberté, Egalité, Fraternité », il faut changer cette devise, elle n’est plus celle de la France!!!

    • Ils injectent le virus avec leur vaccin de merde ? Vous dites n’importe quoi. D’ailleurs ça ne m’étonne pas trop votre commentaire débile. Il y a des fautes d’orthographe à tous les mots.

  4. J’aime bien lire, le matin, les articles de « La santé au Quotidien », ce matin, en même temps, que la relation des péroraisons officielles, nous avons, en plus, les avis éclairés de ceux qui sont « contre ». La société française est vraiment dans un triste état, que ce soit du côté de ceux qui essayent de nous gouverner et se dépêchent d’imposer le jour ce qu’ils ont compris la veille, ou du côté de crédules se référant aux âneries des « réseaux sociaux ». La machine à décerveler du Père Ubu fonctionne a merveille tant par sa composante officielle que par celle de la nouvelle société interplanétaire. Je suis preneur des avis, motivés ou non, des « Contres » et fais confiance aux Officiels pour continuer a nous sidérer.

  5. Bravo pour tout ce que je viens de lire. Je suis pour la vaccination et cela me tue de devoir bientôt être à nouveau privé de certaines libertés à cause de ces nombreux débiles et irresponsables. Et dire que les premiers qui descendront dans la rue manifester contre les nouvelles restrictions qui vont fatalement tomber, seront tous ces cons.
    Ils ne respectent rien ni personnes. Ce sont des cas désespérés, comme on dit toujours ils ne méritent pas de vivre, car la vie s’est savoir vivre dans le respect des lois et respecter autrui. Mais leur niveau d’éducation ne doit pas aller au delà des pâquerettes.

  6. pour les râleurs qui ne veulent pas se faire vacciner au nom de leur liberté : si vous êtes malades et obligés d’être hospitalisés en réanimation vous devriez en supporter tous les frais!! je refuse de payer pour tous ces irresponsables!!!

    • 8 9 Les chercheurs de l’Institut Pasteur préviennent les Français. Plus de la moitié des infections ( 54%) surviendront chez des personnes vaccinées dans les mois à venir.

  7. Moi je voudrais être vaccinée, comme pour la grippe, une cousine semble-t-il
    Mais pas avec un produit expérimental, dont on ne connait pas encore les « vices ».
    Dont les producteurs sont si peu convaincus qu’ils ne s’en sentent même pas responsables.
    Je veux un vaccin normal, pas une potion d’apprentis sorciers.
    Tant de choses ont été dites et dédites, les chiffres aménagés, que la confiance n’est plus là.
    Et toute cette propagande, visant à semer la peur, à raconter des contes de fée; à payer des acteurs si joyeux = du théâtre ! On a déjà eu : « Radio-Paris vous ment ! ».
    Et cet acharnement, et le chantage avec les enfants, tout ce harcèlement. A vouloir trop prouver …
    Mais à lire ce qui précède, les plus virulents et insultants, voire vulgaires, mais suffisants à détenir « la vérité vraie », la leur évidemment, … est-ce l’effet de la piqure ? Pas de dialogue ni de réflexion, la soumission.
    On soigne plus la politique que la santé.

  8. 6ème commentaire sur le même sujet, il sera sans doute effacé sans qu’il ne soit remédié à la cause
    chiffres 6 9
    vaccinés 89707268
    1 dose 49070298
    2 doses 41653844
    l’écart augmente de jours en jours : vaccinés – 1 dose – 2 doses = 1016874
    De même le nombre de morts augmente mais il y a toujours le bandeau +0 News

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici