Covid-19: 30% des opérations reportées

3
241
Opérations hospitalières reportées cause Covid-19
Un tiers des opérations programmées dans les hôpitaux d'Île-de-France sont reportées

Les hôpitaux d’Île-de-France ont reçu pour instruction de déprogrammer jusqu’à 30% de leur activité pour faire place aux malades du Covid. Un ordre qui vient de l’agence régionale de santé (ARS) francilienne. Les opérations prévues cet automne et cet hiver sont reportées à une date ultérieure. Cela concerne toutes les opérations jugées non urgentes comme une prothèse de la hanche ou la cataracte.

Plus de 46 % des lits de réanimation sont occupés par des patients Covid en Ile-de-France a rapporté Aurélien Rousseau, le directeur de l’agence régionale de santé, au micro de France inter jeudi dernier. « Mais à la différence de la première vague, c’est tout l’hôpital qui est sous pression », a-t-il ajouté. « On a 1628 malades dans des lits de médecine et on a aussi des malades du Covid dans des lits de soins de suite, dans des lits de psychiatrie, et donc c’est une forme de grande marée qui touche tout le monde simultanément ».

Des soignants épuisés

Les soignants ont eu peu de répit entre la fin du confinement et la deuxième vague. Voire pas de répit du tout puisque dès la mi-juillet le nombre de personnes positives est reparti à la hausse. La déprogrammation des opération non urgentes a pour vocation -aussi- d’économiser les forces des soignants. « Les soignants vont être sur le pont, les soignants vont se battre alors qu’ils sont pour beaucoup épuisés, donc c’est aussi pour eux que ces décisions sont prises », faisait remarque le directeur de l’ARS d’Ile-de-France

La plupart d’entre eux ont dû reporter plusieurs jours de congés à cause du plan blanc du printemps. Nombreux sont ceux qui comptaient s’octroyer une pause automnale. Le gouvernement a anticipé : une prime à la place du repos. Pas sûr que ce soit la bonne solution.

Article précédentVaccin anti Covid -19 : où en est-on ?
Article suivantMaladies rares : espoir pour les myopathies

3 Commentaires

  1. Comment en est-on arrivés là , Nos politiques ont fait supprimer ,dans les hôpitaux, un nombre important de lits , et pour en avoir fait les frais, dans les hôpitaux on soigne en fonction de la rentabilité, et l’humain est maltraité. et cela en fonction des régions.
    A qui la faute? AUX FINANCIERS QUI NOUS GOUVERNENT , mais aussi une société qui évolue, qui fait preuve de solidarité ponctuelle, mais qui aussitôt oublie , qui pour certains d’entre nous , avoir de l’argent pour vivre est nécessaire, mais qui pour d’autres c’est le luxe , que l’on nous montre à la télévision, les riches sont faits pour être riches et les pauvres pour être pauvres( coluche), on ne peut pas nier les faits , (des politiques mis en examen , qui continuent à faire du fric , les malversations de certains sont intolérables , alors le chaos s’établit , le désordre aussi et c’est la fin de notre civilisation qui s’amorce, malheureusement mortelle , comme notre Laicité , notre liberté .
    les fraudes à la carte vitale, aux allocations familiales, les arnaques en tous genres, et pourtant la C.M.U , le R S A , L’aide aux handicapés, etc…beaucoup d’aides sociales , mais un écart beaucoup trop grand avec les riches qui gouvernent la France , avec la télé, internet les réseaux sociaux , nous savons tout ce qui se passe , alors l’intolérance arrive à grands pas dans tous les domaines , et j’ai peur de voir la suite. ( 1 million de morts pour la planète (covid) ce n’est peut-être pas assez pour ceux qui nous dirigent , il y aura bientôt trop de pauvres , ? …

    • Sans oublier la cause première d’une situation catastrophique qui aurait pu être jugulée avant le printemps, en confinant dès janvier. En fermant les frontières, en interdisant la circulation du coronavirus entre départements. Même la peste noire n’a pas été une leçon acquise par la population vaniteuse, cruelle, faible, égoïste, lâche, inculte et suffisante du XXIème siècle !

  2. Ce gouvernement pourra se vanter d’avoir laissé de gens mourir par leur incompétence
    Sans état d’âme par contre si une personne du gouvernement tombe malade là il y aura un lit de libre Le privilège de la puissance Abominable pour moi c’est de l’assassina

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici