Covid-19 : accélérer la campagne de rappel vaccinal

9
16284
Covid-19 : accélérer la campagne de rappel vaccinal
La dose de rappel pourrait être nécessaire pour valider le pass sanitaire. © Adobe stock

Gabriel Attal souhaite accélérer la campagne de rappel vaccinal. Selon le porte-parole du gouvernement, conditionner le pass sanitaire à l’injection d’une 3e dose, « est une piste qui fait son chemin ».  En outre, une nouvelle partie de la population pourrait recevoir le vaccin de Pfizer.

Accélérer la campagne de rappel vaccinal

Traditionnel point presse du mercredi. Le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal a fait le point sur la campagne vaccinal. Il n’a pas écarté la proposition de Jean Castex de valider le pass sanitaire grâce à la dose de rappel. Mais surtout il a insisté sur l’importance de la 3e dose pour les publics fragiles et les plus de 65 ans.

A quoi sert cette dose de rappel ?

« La protection efficace conférée par les deux premières doses peut s’affaiblir après 6 mois », a rappelé le porte-parole. Seules 2,1 millions de personnes ont reçu ce rappel. « C’est trop peu », a-t-il souligné.

L’Europe étudie le vaccin pour les moins de 11 ans

L’Agence européenne des médicaments (EMA) a annoncé, le 18 octobre, évaluer les bénéfices risques du vaccin anti-Covid de Pfizer/BioNTech chez les enfants âgés de 5 à 11 ans. La demande est en cours au Canada et aux Etats-Unis. Selon les informations communiquées par le laboratoire, le vaccin est bien toléré chez ces enfants. Il déclenche une réponse immunitaire « robuste », « comparable » à celle observée chez les 16 à 25 ans.

Pourquoi vacciner les plus jeunes ?

Le dosage a été adapté pour les moins de 11 ans :  10 microgrammes par injection au lieu de 30 microgrammes. Si les plus jeunes présentent moins de risque de développer des formes graves, ils peuvent être infectés et participer à la transmission du virus au sein de la population.

L’OMS s’oppose

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a attiré l’attention sur la priorité à donner à vacciner les populations des pays pauvres pour enrayer la pandémie plutôt que les enfants des pays riches.

Lire aussi : Covid-19 : vers un nouveau reconfinement ?

9 Commentaires

  1. pour rappel, la HAS a écrit que les enfants ne transmettait pas le virus aux adultes mais que c’est l’inverse qui se produit; la balance bénéfice risque de ces vaccins est donc nettement en faveur du risque pour la population des moins de 12 ans et les effets indésirables apparaissent de plus en plus pour les population jeunes de moins de 30 ans. Ces vaccins développés pour le seul profit de l’industrie pharmaceutique et de tous ceux qui ont avec elle des conflits d’intérêt sont rien moins que sûrs. Par ailleurs les populations jeunes qui ne risquent qu’exceptionnellement des formes graves en développant une immunité naturelle robuste, contrairement à celle éphémère et qui n’avait même pas été anticipée des vaccins, participe à l’immunité collective bien plus que la vaccination qui si elle est promue ne devrait concernée qu’un public ciblé. cette pandémie sert à merveille le capitalisme autoritaire, anti démocratique par essence qui n’a plus que la contrainte pour se maintenir. Il est temps de changer d’objectif productif.

  2. La 3e dose doit être faite une fois les 6 mois depuis la deuxième dose écoulés. Dès lors, cette vaccination va s’échelonner tout au long de la fin d’année et l’année prochaine. Comment validera-t-on son pass en fonction de ce délai? Est-ce encore une annonce « Père Fouettard »?

  3. Les laboratoires ont ils un si grand stock de vaccins pour qu’on envisage déjà une 3ème dose ?
    Le gouvernement pense-t-il vraiment que le majorité de la population française est aussi crédule ?
    J’espère que lors des prochaines élections la sanction tombera

  4. Est ce que ce monde est sérieux ?? (Francis CABREL)
    Gabriel ATTAL « young global leader ».
    Le fils FABIUS DG France de Mckinsey qui dirige la politique vaccinale en France en plein conflit d’interets et delis d’initiés avec son papa du conseil constitutionnel.
    Macron usurpateur de la première heure.
    Quand on voit toute cette merde on comprend mieux maintenant pourquoi ils se battent pour l’abolition de la peine de mort à l’echelle planétaire et ça, ça en dit long sur la « toute impunité » et le « c notre projet ».
    C’est flippant ce nouveau monde en devenir bousillé par des blaireaux non élus….

    • Comme c’est bien dit cette parfaite vérité.
      Ce virus à été entièrement fabriqué dans le labo P4 construit par la France à WUAN par des chercheurs Chinois expulsez du Canada pour avoir volé le virus du Sar au labo P4 de Winnipeg. Et son directeur en passe de trouver un vaccin contre le Sida a lui été assassiné en Afrique.

  5. Quelle rente pour les labos, une injection tous les 6 mois et cela combien de temps ( la création d’un nouveau virus ? ). Une obligation dictatoriale, les enfants aussi et puis quoi de plus ! Le malheur, c’est que la majorité des gens se laissent manipuler et adoptent des comportements très agressifs envers ceux qui ont une opinion ou une réflexion différente.
    Ils ont tous besoin de sécuritaire, mais vivre c’est prendre un risque. Nous ne sommes pas éternels mais assez obtus : oui !

  6. PAROLE de PRESIDENT Paroles, paroles et paroles
    faire confiance à des girouettes
    Publié le 24/11/2020 21:32
    Mis à jour le 25/11/2020 00:11

    « Je veux aussi être clair : je ne rendrai pas la vaccination obligatoire. » Emmanuel Macron a tenté de rassurer les Français sur la future campagne de vaccination contre le Covid-19, lors de son allocution, mardi 24 novembre. « Un comité scientifique sera chargé du suivi de la
    vaccination. Un collectif de citoyens sera aussi mis en place pour associer plus largement la population », a-t-il indiqué.

    A Méditer

  7. Mais du grand n’importe quoi, mais je le voyais venir, une dose tous les 6 mois, puis tous les 3 mois peut être, cela va en faire des doses pour moi qui n’en ai reçu aucune. On aura pas besoin de me supprimer mon pass. Je n’ai pas pu avoir d’enfant, fort heureux finalement, puisque il faudrait les vacciner tous. Aller une petite piquouze en sortant du ventre de maman. Quelle honte….. Qu’on se débarrasse de tous ces mecs plus intéressés par le fric que par la santé des Français.

  8. Quelle honte ,quel empressement pour injecter leur produit qui tue à tour de bras et qui occasionne des effets secondaires dévastateurs. Qui paie la casse? ils refusent de donner les soins de bases que l’ont doit avoir pour n’importe quelle maladie, ils ont vidé les Hepads et maintenant ils veulent faire de même avec nos enfants, les suicides chez les jeunes plus 400%
    Nous assistons passivement à un génocide sanitaire et social .La masse silencieuse et docile le payera chère très chère, jamais quelque soit le prix à payer je ne me laisserai injecter leur poison .J’ai des enfants et des petits enfant \vaccinés/ Je tremble en attendant de voir ce qui va arriver

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici