Covid-19 : Appel de MSF pour soutenir les soignants Ehpad

2
389
Covid-19 : appel de MSF pour soutenir les soignants des Ehpad

Médecins sans frontières (MSF) lance un appel à la mobilisation pour soutenir les personnels soignants des Ehpad. Sur son site, l’association invite les professionnels de santé à déposer leur candidature pour apporter un support médical, technique et paramédical aux équipes à bout de souffle qui travaille dans les Ehpad.

Renforcer la prise en charge des patients

L’image des médecins sans frontières (MSF) est souvent associée à des missions à l’étranger auprès de populations très démunies. En France, l’association médicale humanitaire œuvre aussi au quotidien. Elle vient de lancer un appel aux professionnels médicaux et paramédicaux pour prendre part à une intervention d’urgence dans des Ehpads, notamment en région parisienne. L’objectif est de constituer des équipes de médecins, d’infirmiers et de psychologues afin d’y renforcer la prise en charge médicale.

Accompagnement des fins de vie

En effet, dans son communiqué de presse, MSF observe que le personnel est usé « physiquement et psychiquement ». En plus de la crise sanitaire, les soignants se sentent extrêmement isolés, dans la prise en charge et l’accompagnement des fins de vie. « Le personnel, qui était parfois non infirmier, a été particulièrement choqué par des situations de fin de vie difficiles ».

Ainsi, l’association rapporte le cas « d’aide-soignants qui ont dû gérer, de nuit et avec pour seul soutien une assistance téléphonique, des cas médicaux complexes, allant bien au-delà de leur formation, voire assister impuissants à l’agonie de résidents en manque d’oxygène, faisant de leur mieux pour les soulager sans moyen adaptés ».

Les professionnels de santé ou paramédicaux sont invités à se rendre sur cette page.

Source : Communiqué de presse de MSF 10 novembre 2020

2 Commentaires

  1. Et comment cela sera-t-il lorsque soignants et malades auront reçu un vaccin non abouti ?

    D’abord les soignants (encore que le gouvernement ne fasse pas grand cas des EHPAD tout humain compris, non, tout occupant confondu), cela paraîtra très beau po-li-ti-que-ment) et ces premiers servis n’auront plus à se plaindre …
    Et
    Les viocs qui récolteront d’autres maux, dûs à l’intolérance, ou la nocivité de certains ingrédients (il n’y a qu’à lire les avis joints aux nouveaux médicaments grâce auxquels on se demande si le remède n’est pas pire que le mal !) ? Entre parenthèses, je peux me permettre de dire les viocs : j’en fais partie, je l’entends -même si d’autres termes sont utilisés- et je sais mal tolérer pas mal de médicaments dits modernes.
    Les Viocs donc serviront de cobayes ! S’ils en meurent, ce sera cela de moins à payer en retraites et de leur faute : ils n’avaient qu’à ne pas avoir d’autres maladies. Pourtant cette génération a commencé à travailler jeune et l’a longtemps approvisionnée sa caisse de retraite. Si c’était peu, c’était au prorata du salaire servi !

    Liberté, égalité, fraternité : Oui, à condition que vous fassiez ce qu’on vous dit, mais ne regardiez pas ce que nous faisons.

    Et qui fournira un congélateur descendant à – 70 degrés ? Et si la chaîne du « froid » est rompue, qu’adviendra-t-il pour les vaccinés ?
    Et si certains s’opposent à la vaccination, rendus dubitatifs devant la sinistrose orchestrée en harcèlement ? A trop vouloir prouver ……
    Même le directeur de la boîte créatrice du vaccin vient de vendre ses actions !?!? Pourtant les labos n’ont pas de soucis à se faire : en cas de problèmes, c’est l’Etat qui paiera et pas le labo. Or l’Etat, c’est nous.

    Soignants et malades ne sont pas sortis de l’ermitage du confinement ! Et les autres non plus !

  2. Pour finir, le gouvernement prendra t’il enfin les bonnes mesures? S’il y a trop de morts du Covid, il n’y a qu’à interdire de mourir et mettre des amendes ceux qui continuent de mourir sans l’attestation les y autorisant. Eh oui dans la connerie de nos gouvernants ( tueurs de commerçants et autres pauvres gens ) il n’y a plus de limite. Attention maintenant les animaux pourraient être porteur de Covid, bientôt on envisagera l’élimination massive des chats et chiens puis pourquoi pas élimination des humains si détection d’un cluster. Il faut sauver des vies il y a bien trop d’humains sur cette terre.
    Et vive la dictature sanitaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici