Covid-19 : «Ce que l’on va affronter dans les 14 jours qui viennent, c’est un véritable mur»

19
54920
Covid-19 : «Ce que l'on va affronter dans les 14 jours qui viennent, c'est un véritable mur»
Les médecins hospitaliers font face à un pic épidémique aussi intense que celui de la première vague. © Adobe Stock

Les Français sont impatients de se retrouver et de sortir. Mais à l’hôpital, les soignants sont à bout de souffle. Pourtant, ils doivent affronter un nouveau pic épidémique aussi intense que celui de la première vague. «Ce que l’on va affronter dans les 14 jours qui viennent, c’est un véritable mur», alerte Bruno Crestani, chef du service de pneumologie de l’hôpital Bichat.

Freiner le virus n’est pas suffisant

Mardi, Bruno Crestani, chef du service de pneumologie à l’hôpital Bichat, a alerté le gouvernement au micro de France info. Il a dénoncé les mesurettes prises depuis plusieurs semaines. «Globalement, les mesures qui ont été prises sont quand même très légères», a-t-il observé.

Car les équipes soignants font face à un pic épidémique aussi fort que celui de la première vague. A la différence que les soignants sont épuisés par un an de Covid-19 avec des journées et des astreintes sans fin. «Ce qu’on va affronter dans les 14 jours qui viennent, ce n’est pas du tout une crise légère, c’est un véritable mur», Bruno Crestani

Le directeur de l’AP-HP inquiet

Dans un message au personnel de l’AP-HP,  Martin Hirsch, directeur général, s’inquiète aussi de ce pic épidémique et de la vague d’hospitalisations dans les établissements de santé parisiens. «Nous n’avions pas connu un nombre d’entrées aussi haut en 24 heures depuis la 1ère vague», a-t-il déclaré, mercredi 24 mars.

«Je parlais de gros temps à venir, nous y sommes.»

Gabriel Attal

Face à ce pic épidémique, pas de nouvelles mesures, sinon un « confinement » local pour trois nouveaux départements. Le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, a évoqué les noms du Rhône, de l’Aube et de la Nièvre. Ces trois territoires dépassent le seuil d’alerte du nombre de nouveaux cas en même temps que des services hospitaliers débordés.

19 Commentaires

  1. Questions bêtes :
    1) Pourquoi ne parle t’on plus d’augmenter le nombre de lits en réa ?
    Pour rappel, en RP 1 lit pour 12 300 habitants.

    2) Pourquoi ne passe t’on pas au confinement strict des personnes infectées jusqu’à guérison ?

    • Vous oubliez les lits de REA ds le PRIVE ….de plus vous voulez donc payer plus d’impôts puisque c’est de cela AUSSI qu’on parle si plus de lits ….pour une Pandémie qui finira avec la VACCINATION par disparaître ??? savez vous qu’en temps « ordinaires » nous avons LARGEMENT ASSEZ de lits de REA ?? c’est comme la suppression des lits sur laquelle chacun blablate ….alors que cette suppression consiste à REORGANISER et à transposer ces lits en LITS en AMBULATOIRE sachant que petit à petit la majorité des opérations se feront en ambulatoire !! A un moment donné il faut se poser les bonnes questions !! dans mon CHU AUCUN PB DE LITS !! les REA ont été envoyées ds le PRIVE ( sans supplément de tarif !!)

  2. Pourquoi ne soigne-t-on pas dès l’apparition des premiers signes ? Il y a bien des traitements possibles puisque Véran les a évoqués tout récemment ? Pourquoi laisse-t-on les personnes infectées atteindre ces situations dramatiques qui engorgent les urgences ? Quid du serment d’Hippocrate, Monsieur le Ministre de la Santé et Dr Véran ?

  3. Pourquoi n’a t-on pas confiné d’une manière drastique ( avec contrôle ) les personnes contaminées depuis le début ?
    Pourquoi permet-on la libre circulation des personnes entre régions ? La pseudo interdiction est un leurre . Les nouvelles « fuitent « tellement bien que tous les parisiens et autres contaminés du nord de la France ont « déboulé » sur le sud 24h avant les annonces.
    Pourquoi les zones côtières où le virus circulait moins ont-elles été confinées au même titre que Paris? Pourquoi le couvre-feu si tôt dans ces zones ? Retour à 18 h égal bientôt 16h solaire. AVANT , on nous racontait qu’il était dangereux de prendre le soleil aux heures les plus chaudes. Nous n’avons plus le choix.
    Isoler les personnes seules qui se regroupaient dans des clubs, sacrifier la scolarité et l’éducation des enfants et ados, les pousser à la déprime car ils ne peuvent plus se rencontrer, jouer pour les plus jeunes , pousser certains commerçants au suicide pendant que d’autres s’enrichissent grassement touchant indemnités et travaillant clandestinement, etc, etc on peut écrire un livre..
    Quel est le responsable ? Peut être les politiques nationales ou européennes de santé ?
    Tous ces scientifiques très médiatiques, pourquoi ne sont-ils pas dans leur laboratoire pour trouver une solution à cette pandémie ?
    Dans quel monde avons nous été catapultés par l’incurie de certains ? Et jusqu’à quand ?

    • Une réflexion plus qu’une Réponse: OUI, nous vivons des moments si difficiles que la critique est pour la plupart l’arme pour se défendre et crier sa colère….devant une telle situation où la recherche est si mal payée…..Où nos soignants sont également exténués et mal payés…Mis en danger…Essayons de comprendre (mis à part la course à la vente pharmaceutique pour prendre un max de fric de façon pas toujours très honnête) écrivons donnons des idées si nous les avons……HA! AH!…. les temps sont durs pour les rêveurs…Nous avons élu (ou pas) des hommes, des femmes qui se trouvent dans une drôle de situation….ET…Sommes nous tous égaux devant cette situation???….En fait quel est le vaccin le plus sûr??? Est-il ou sera-t-il
      efficace qui peut nous le dire aujourd’hui??? IL est cependant assez incompréhensible les ouvertures de certains sites, fermetures d’autres (dont les petits commerces..) BREF…je ne voudrais pas être à la place de ceux qui nous gouvernent

    • Je suis complètement d accord des propos de Jacky gaboriaud, car ces une honte de voir ce qui se passe en France ! Les etrangers avants et les Français aprés !

      • Mais qu’avez-vous contre les étrangers? qui appelez-vous les étrangers?…..Quel votre nom? d’où venez-vous? Quelles sont vos racines….???

  4. Avec les attestations actuelles,apparemment il y a toujours moyens de détourner…
    Plus de contrôles Et,Un confinement plus strictes pour soulager le personnel hospitalier avec un peu moins de contaminations. Les vaccins c est bien mais on en est pas encore au bout

  5. A lire les commentaires ça vous explose à la figure ! tous ces Français qui pour certains n’ont même pas le BEPC et qui se la jouent Medecin , Scientifique , Chercheur COVID !! c’est à MDR ! Et que dire de ceux qui ont le médicament miracle contre un VIRUS de type SRAS re MDR !! SI on parlait plutôt des 20% d’IMMATURES pro CARNAVAL alors qu’ils sont potentiellement porteurs SAINS pour certains et ont refilé la bête à tout leur entourage !!??? un ARTICLE QUAND là dessus  » lasanteauquotidien »???? …le gouvernement a voulu considérer les Français comme RESPONSABLES ….20% voir 30% sont des IRRESPONSABLES …..c’est à EUX qu’il faut s’en prendre !! les autres pays ne sont PAS MIEUX que nous !! et que dire du BRESIL = GENOCIDE programmé par un POPULISTE !! Beurk

    • BEURK plutot à tous ceux qui ont voté LREM et qui nous amené là où nous en sommes aujourd’hui !!!
      La corruption financière par Big Pharma est désormais manifeste au plus haut niveau des institutions de L’Etat et aussi à L’UE, La Trop Fameuse UE acheteuse pour 1 Milliard d’Euros de REMDESIVIR à 2000 Euros la dose, Totalement inefficace contre le COVID et Toxique car destructeur des reins…..
      QUI a bloqué les médicaments qui traitent les malades du COVID : ivermectine , Azythromycine, Hydroxy-Chloroquine ????
      QUI interdit aux médecins généralistes de soigner leurs patient victimes du COVID ???
      QUI donne ordre de renvoyer les personnes contaminées chez elles avec une simple ordonnance de Doliprane ????
      QUI a donné ordre d’Euthanasier les personnes agées avec du Rivotril injectable ???
      La liste est longue ….

  6. Tester, isoler, traiter ( ou soigner… mot tabou) et vacciner si nécessaire….?
    C’est du bon sens. Nos politiques qui ont été « covides » ont bien été traités sans être vaccinés.Un certain Macron a bien été isolé et traité… n’est ce pas ?

  7. LE MUR DE LA HONTE oui. L’INSEE a publié le 17 mars la mortalité globale en France à fin février 2021 : elle est identique, à très peu près, à celle de FEVRIER 2019 !!! (entre 1350 et 1400 ).
    Entre la Suède qui n’a pas confiné, l’Espagne qui a appliqué un confinement très dur et la France qui a oscillé entre les deux : les résultats, au bout d’un an, sont à peu près IDENTIQUES. Le virus se fiche complètement des mesures « politiques » comme l’avait prévu dès le début de cette pandémie le responsable suédois de la santé.
    En revanche aucun des 12000 lits nouveaux de réanimation, promis en août dernier, n’a été créé. L’abrutissement généralisé atteint un degré tel que l’on peut craindre qu’il ne devienne irréversible.

  8. Et ça va durer comme ça jusqu’à 40 jours avant les élections. Ah ! ce Président quel manipulateur. Les statistiques ne veulent rien dire comme les sondages ils sont tous truqués. IL reste le PINARD ! allez y bourrez vous la gueule: In vino veritas !

  9. Je suis algérienne et infirmière, quand je soigne je me demande pas de quelle origine est mon patient, ni si pendant la guerre d’Algérie mon patient à trucider des algériens, je soigne point. On a un code de déontologie Monsieur qui nous interdit ce genre de questionnement, ça se voit que vous parlerz sans réflexion aucune , venez voir quelqu’un s’étouffer sous vos yeux et vous verrez si vous vous dites est-il juif ,arabe ,français….grâce à vos héroïques idées on laisse périr en mer sous nos yeux femmes enceintes, enfants, hommes parcequ’ils n’ont pas la bonne couleur de peau, pauvre de nous

    • Que voulez-vous dire par étrangers ?
      Ouvrez-le s yeux regardez bien ceux qui travaillent à l hôpital des étrangers ??
      Vous êtes étranger dans votre pays

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici