Covid-19 : consommation d’anxiolytiques en hausse

0
229
Consommation d'anxiolytiques en hausse
La crise sanitaire et le confinement ont provoqué une hausse de prescriptions d'anxiolytiques.

Dans son dernier rapport consacré à l’usage des médicaments, le groupement d’intérêt scientifique Epi-phare note que les anxiolytiques et les hypnotiques ont vu leur consommation s’accroître pendant et après le dernier confinement. De son côté, le site ViePublique. fr a publié, le 22 octobre dernier, un état de la prise en charge de la santé mentale, bouleversée par la Covid-19.

Plus d’un million de patients en 6 mois

Plus de 330 000 patients supplémentaires ont recouru aux anxiolytiques  (médicaments pour soulager l’anxiété) pendant les deux mois de confinement par rapport à 2019. En six mois, les chiffres explosent : + 1,1 million de patients. Ces chiffres sont issus des rapports d’Epi-phare, un groupement d’intérêt scientifique créé fin 2018 par l’Agence nationale de sécurité du médicament et l’Assurance-maladie. L’anxiété constatée pendant le confinement ne s’est – malheureusement – pas atténuée. Elle est liée à plusieurs facteurs : la crise sanitaire actuelle,  la crainte de perdre un proche, l’absence de visibilité sur les mois à venir.

Certains services fermés pendant le confinement

Les autorités sanitaires s’inquiètent de la prise en charge de la santé mentale qui fut mise à mal pendant le confinement. Le site ViePublique.fr relaie un rapport récent qui met en lumière l’impact de la première vague de l’épidémie en France sur l’offre de soins psychiatriques.

Lors du confinement de ce printemps, la plupart des structures extra-hospitalières comme les hôpitaux de jour ont fermé.  De plus, les sorties d’hôpital ont été très réduites pour les personnes hospitalisées sans consentement.

Après le confinement, en juin, les hospitalisations en psychiatrie ont augmenté. Les services de santé mentale ont vu alors affluer des patients qui avaient renoncé à leurs soins pendant cette période. Leur pathologie s’était parfois aggravée.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici