Covid-19 : des symptômes durables pour 3 patients sur 4 hospitalisés

3
8557
Covid-19 : des symptômes durables pour 3 patients sur 4 hospitalisés

De nombreux Français contaminés par la Covid-19 ont tiré la sonnette d’alarme sur la persistance de leurs symptômes. Des symptômes qui les empêchent de reprendre leur travail et qui nuit à leur qualité de vie. Selon une étude publiée dans la revue scientifique « The Lancet », 76 % des patients hospitalisés continuent à souffrir des symptômes de la Covid-19 six mois après.

Symptômes durables pour les formes légères ou sévères

Cette étude porte sur 1 733 patients Covid hospitalisés au printemps 2020 en Chine. 76 % souffrent encore, six mois plus tard, d’au moins un symptôme de la maladie. C’est ce que l’on appelle, en France le « Covid-long ». Les femmes sont plus touchées que les hommes.

Ces symptômes durables ne sont pas forcément liés à une forme grave de la maladie. Sur les  1700 patients chinois, seuls 4 % étaient passés par un service de réanimation. D’ailleurs, les scientifiques relèvent que des symptômes persistent également chez des personnes souffrant initialement d’une forme légère de la maladie, qui n’ont pas été hospitalisées.

A lire aussi. Covid-19 : une nouvelle piste génétique expliquerait les formes sévères

La liste des symptômes les plus persistants

Les symptômes qui perdurent plusieurs semaines ou plusieurs mois après sont :

  • la fatigue ou une faiblesse musculaire (63 %) .
  • les troubles du sommeil (26 %).
  • l’anxiété et la dépression (23 %).

Autres conséquences de la maladie :

  • une altération de la fonction pulmonaire six mois après l’apparition des symptômes.
  • des dysfonctionnements rénaux

Dans l’étude parue dans la revue scientifique britannique , les chercheurs précisent que l’état de santé des patients, avant leur hospitalisation, n’était pas connu.  Or, certaines maladies chroniques ou l’insuffisance cardiaque par exemple sont des facteurs à risque pour les formes graves de la Covid-19.

A lire aussi. Covid-19 : toute la famille testée en cas de résultat positif

3 Commentaires

  1. la personne dans son canapé avec son masque ferai mieux de l’enlever et respirer autre choses que ses miasmes !!! je suis persuadée qu’elle serai moins malade.

  2. Réponse à Chegut : s’il est seul oui pas besoin de masque, s’il est en famille si surtout avec des enfants, pour qu’il s’évite une seconde infection masque plus que conseillé.

  3. De nombreux Français contaminés par la Covid-19 ont tiré la sonnette d’alarme sur la persistance de leurs symptômes. Des symptômes qui les empêchent de reprendre leur travail et qui nuit à leur qualité de vie. Selon une étude publiée dans la revue scientifique « The Lancet », 76 % des patients hospitalisés continuent à souffrir des symptômes de la Covid-19 six mois après.
    et après ça ont nous raconte que nous ne risquons rien PAS d’effet secondaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici