Covid-19 : deux vaccins prêts aux États-Unis

Covid-19 : deux vaccins prêts aux États-Unis

Les sociétés américaines Pfizer et Moderna vont demander l’autorisation de leurs vaccins contre le Covid-19 d’ici fin novembre aux États-Unis. Un record de vitesse absolu pour le développement d’un vaccin, neuf mois après le premier décès lié à la pandémie dans le pays. Ce lancement est suspendu à l’autorisation de la FDA, l’agence du médicament américaine. 10 % de la population américaine est infectée par la Covid-19.

Technologie ARN messager

Deux vaccins contre le Covid-19 seront prêts à être distribués fin novembre aux États-Unis. Les deux industriels, Pfizer et Moderna ont développé leur vaccin à partir de la même technologie nouvelle, l’ARN messager. Cette méthode consiste à insérer des instructions génétiques dans l’organisme. Celles-ci déclenchent la production d’une protéine identique à celle du coronavirus et provoquent une réponse immunitaire.

Les industriels détectent encore d’éventuels effets secondaires graves parmi les dizaines de milliers de participants aux essais cliniques. Ils espèrent un feu vert rapide des expert de la FDA, l’agence du médicament américaine. C’est elle qui  décidera aussi quelles catégories de la population sont prioritaires pour ces vaccins.

Distribution dans les 24h suivant le feu vert

Une fois le feu vert donné par la FDA, la distribution des vaccins devra être opérationnelle très vite. Selon les informations du journal Le Monde, le gouvernement de D. Trump prépare déjà la chaîne logistique. L’objectif est d’être capable de lancer la distribution des premières doses dans les 24 heures suivant l’autorisation.

Une opération nommé «Warp Speed».  « L‘objectif de l’opération Warp Speed ​​est de produire et de fournir 300 millions de doses de vaccins sûrs et efficaces avec les doses initiales disponibles d’ici janvier 2021 » peut-on lire sur le site du Département américain de la santé et des services sociaux.

Le directeur de l’Institut américain des maladies infectieuses, Anthony Fauci, tempère à quant à lui l’enthousiasme général. Il rappelle qu’il faudra du recul sur l’efficacité réelle des vaccins ainsi que leur acceptation dans la population. De plus, la vaccination ne pourra pas contenir seule l’épidémie dans les premiers temps. Les gestes barrière seront toujours nécessaires.

Catégories

1 commentaire

  1. Bonjour,
    ces 2 candidats vaccins ne pourront être utilisés que si les autorités sanitaires des pays les autorisent. Cela risque de prendre encore quelques mois au minimum.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Covid-19 : quand pourra-t-on voyager ?

Covid-19 : quand pourra-t-on voyager ?

Covid-19 : Doit-on encore garder ses attestations ?

Covid-19 : Doit-on encore garder ses attestations ?

Covid-19 : la deuxième vague « n’est pas terminée »

Covid-19 : la deuxième vague « n’est pas terminée »

Covid-19 : quels commerces et activités rouvrent samedi 28 novembre ?

Covid-19 : quels commerces et activités rouvrent samedi 28 novembre ?