Covid-19 : Et maintenant le vaccin chinois ?

2
5074
Covid-19 : Et maintenant le vaccin chinois ?
L'Europe étudie les résultats des études cliniques du vaccin chinois de Sinovac. © Adobe Stock

L’Agence européenne des médicaments (EMA) annonce le lancement de l’examen continu du vaccin chinois Coronavac du laboratoire Sinovac. Une procédure en amont d’une possible mise sur le marché européen dans plusieurs mois. Que sait-on de ce vaccin ? Quels pays administrent déjà le Sinovac ?

Un virus inactivé

Mardi 4 mai, l’EMA a commencé l’examen du vaccin chinois Sinovac qui «se fonde sur des résultats préliminaires d’études en laboratoire (données non-cliniques) et des études cliniques». Sinovac utilise le virus SARS-CoV-2 sous une forme inactivée. Cela empêche toute infection car le système immunitaire produit des anticorps contre ce virus. Ce vaccin comporte un adjuvant afin d’augmenter la réponse immunitaire comme dans un vaccin classique.

Quand l’EMA donnera son feu vert ?

L’administration du vaccin chinois en Europe n’est pas pour demain. Car l’agence européenne poursuivra sa procédure jusqu’à ce qu’elle dispose de suffisamment d’informations pour que le laboratoire puisse présenter une demande formelle d’autorisation de mise sur le marché.

Quels pays ont déjà commandé le vaccin chinois ?

Une trentaine de pays dans le monde ont déjà donné leur feu vert au Coronavac. En plus de la Chine, il fait partie de la campagne de vaccination du Chili, du Brésil, des Philippines, de la Turquie et de l’Ukraine. Ce serait le cinquième vaccin autorisé à l’échelle européenne après celui de Pfizer-BioNTech, Moderna, AstraZeneca et Johnson & Johnson.

2 Commentaires

  1. Est-ce encore un ARN messager ? il n’y a rien de MIEUX que les vrais vaccins avec l’adénovirus désactivé ! le spyke sert à aider ce virus à s’introduire dans nos cellules et à les infecter Mais il mute donc change à chaque nouvelle réinfection! Par contre ceux qui ont eu le covid sont IMMUNISES contre tous les autres variants . A part pour la grippe où il faut se vacciner tous les ans , TOUS les vaccins que nous avons eu jusqu’à aujourd’hui, basé sur l’adénovirus, ont servis à éradiquer les anciennes épidémies et on n’a pas utilisé l’ARN Messager . Là on est bons pour une nouvelle injection tous les trimestres .

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici