Covid-19 : explosion de cas de rougeole en 2021

3
6677
Covid-19 : explosion de cas de rougeole en 2021

Des épidémies majeures de rougeole sont attendues en 2021 selon un article paru dans la revue scientifique The Lancet. La cause : la baisse de la vaccination des enfants pendant les deux confinements. Or, les complications de la rougeole peuvent être mortelles. Tous les ans, plusieurs personnes en meurent alors qu’un vaccin, efficace, existe.

Cas de rougeole en France et dans le monde

Conséquence indirecte de la pandémie de Covid-19 : la recrudescence de cas de rougeole en 2021. De nombreux enfants n’ont pas été vaccinés, ou n’ont pas reçu le rappel de vaccination. Une situation à laquelle s’attendent les autorités sanitaires françaises mais aussi à un niveau mondial. « Les mois à venir verront probablement un nombre croissant d’enfants non vaccinés susceptibles de contracter la rougeole. Beaucoup vivent dans des communautés pauvres et éloignées où les systèmes de santé sont moins résilients et où la malnutrition et les carences en vitamine A augmentent déjà », a constaté le Pr Kim Mulholland, président du groupe de travail de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) sur la rougeole,

Selon l’OMS, fin octobre 2020, le retard de campagnes de vaccination de 26 pays ont conduit 94 millions d’enfants à ne pas recevoir les doses prévues de vaccin contre la rougeole.

Se vacciner pour protéger les autres.

Si l’infection peut être bénigne, les plus vulnérables peuvent souffrir de graves complications voire en mourir.

Tous les ans, en France, des personnes immunodéprimées, c’est-à-dire dont les défenses immunitaires sont très basses, meurent de la rougeole.

Si elles sont immunodéprimées c’est qu’elles sont atteintes d’une maladie chronique ou qu’elle ont été greffées. Pas de possibilité de se faire vacciner à cause de leurs médicaments. C’est grâce à la vaccination collective qu’elles sont protégées. Malheureusement, la couverture vaccinale est trop basse en France. En 2018, la France comptait 3 décès des complications de la rougeole :

  • -une jeune fille de 16 ans, greffée du cœur à 2 ans.
  • -un homme de 25 ans,  greffé d’un rein.
  • -une femme de 32 ans qui n’avait jamais été vaccinée.

3 Commentaires

  1. 3 décès en 2018. Et en 2019 ? Zero ? Est-ce bien la peine de faire cet article pour faire peur aux gens sur une maladie éradiquée. 3 sur 67 millions… pourquoi ce vaccin est-il obligatoire alors que les chances de rencontrer un malade et d’être infecté sont inferieures à celles de gagner au loto. Au lieu de dépenser des sommes énormes pour vacciner inutilement, ne pourrait-on pas les utiliser pour améliorer les conditions de vie et d’hygiène des très petites minorités à risque ?

  2. Si s’est vraiment à cause des confinements que les enfants n’ont pas été vaccinés , c’est dommage, les parents ne sont pas à critiquer. Par contre si la maladie revient c’est bien à cause des anti vaccins. Sans eux, cette maladie serait vraiment éradiquée. Les perdants de l’histoire restent leurs enfants.

  3. Mais moi , d’ accord pour me faire vacciner , mais encore fut il possible de le faire…
    Tu vois pas c’ pays , t’ as un président qui t’ raconte , « nous avons passer une commande européenne de groupe, ce qui nous a permis d’ obtenir des prix » , sauf que les labos livrent en priorité ceux qui payent le prix fort ! Et d’ un autre coté , il te parle du non limites …

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici