Covid-19 : « Il faut garder le masque » jusque fin juin pour Macron

0
3203
Covid-19 : « Il faut garder le masque » jusque fin juin pour Macron
Le masque en extérieur reste encore la règle dans la majorité des départements français. © Adobe Stock

Lors d’un déplacement dans L’Aube, Emmanuel Macron a assuré que «jusqu’à la fin du mois de juin de toute façon, il faut garder le masque et après on verra». Malgré le déconfinement, le masque en extérieur reste encore la règle dans la majorité des départements français.

Après le café, la pédago

Au lendemain de la réouverture officielle des terrasses où ils ont bu ensemble un café, Emmanuel Macron et Jean Castex ont refait de la pédagogie. Alors que le Premier ministre insistait sur le respect des règles, dans notre «intérêt collectif», le président appelait à garder le masque. Interrogé lors d’un déplacement dans l’Aube par un homme sur la fin du masque, Emmanuel Macron a répliqué : «Là il faut rester prudent parce qu’il y a encore du virus qui tourne donc quand on aura passé un certain niveau de vaccination on pourra regarder ça ».

A lire aussi : Le port du masque en extérieur est-il vraiment utile ?

Que plus de Français soient vaccinés

Pour le chef de l’État, la suppression du masque à l’extérieur est liée au taux de vaccination des Français. L’objectif des 30 millions de personnes vaccinées au 15 juin est toujours visé. D’ici là, il faut maintenir les gestes barrière. «Si on se relâchait trop vite on connaît le phénomène, il y a encore beaucoup trop de nos concitoyens qui ne sont pas vaccinés, on risquerait à nouveau de retourner avec des hôpitaux où il y a trop de cas», a-t-il souligné.

«J’espère comme vous, parce que là j’en ai marre du masque»

Emmanuel Macron, 20 mai 2021.

Jean Castex a tenu le même discours de fermeté face aux retardataires des terrasses mercredi soir à Paris. L’objectif n’est pas (encore) de faire la fête mais de sortir de la crise sanitaire liée à l’épidémie du Covid-19. Le gouvernement espère qu’une bonne couverture vaccinale permettra de Français de renouer avec leur vie d’avant. Sans distanciation physique ni masque. «J’espère comme vous, parce que là j’en ai marre du masque», avait d’ailleurs confié Emmanuel Macron jeudi 20 mai.

En savoir plus :

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici