Covid-19 : la consommation d’alcool chez les Français

0
1512
alcool et confinement

Voilà maintenant plusieurs semaines que les Français sont isolés chez eux. Parmi les nouvelles habitudes qui se sont développées pour pallier ce vide, le « Skype apéro » ou encore le « Coronapéro » sont les moyens imaginés par beaucoup de Français pour se retrouver en famille ou entre amis. 

Ces moments de convivialité sont importants car ils favorisent le maintien du lien social. Néanmoins, ils pourraient avoir des conséquences négatives (aggravation d’une pathologie, création d’une dépendance, comportements à risques pour soi ou autrui).

Dans ses recommandations de 2019, Santé Publique France conseille de « ne pas consommer plus de dix verres standards par semaine et pas plus de deux par jour » ainsi que d’avoir « des jours dans la semaine sans consommation ».

Force est de constater que, malgré de récentes études montrant une baisse d’environ 2% des ventes d’alcool, sa consommation a tendance à croître pendant cette période. De nombreux Français se confient quant à l’évolution de leur rapport à l’alcool, devenu pour eux un moyen d’oublier, pendant un temps, le confinement et de retrouver « l’euphorie du samedi soir ».

L’isolement imposé à la population française provoque en effet des modifications du comportement qui pourraient devenir significatives. Selon de nombreux spécialistes, l’anxiété a augmenté de façon exponentielle : le télétravail, l’ennui, la solitude mais aussi l’incertitude concernant le déconfinement, expliqueraient en partie la hausse de la consommation d’alcool, particulièrement chez les buveurs ponctuels. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici