Covid-19 : la HAS recommande une seule dose de vaccin pour les patients déjà infectés

1
9996
HAS-dose-unique-vaccin-anti-covid

Dans un communiqué publié vendredi, la Haute autorité de santé (HAS) estime qu’une injection unique de vaccin suffit pour protéger les personnes ayant déjà été atteintes par le Sars-Cov-2. Ce qui permettrait d’économiser plusieurs millions de doses.

Mémoire immunitaire

Les personnes guéries de la Covid-19 « ont déjà élaboré à l’occasion de l’infection une mémoire immunitaire. La dose unique de vaccin jouera ainsi un rôle de rappel », explique la HAS dans son avis. Ces anciens patients, symptomatiques ou non, sont considérés comme protégés pendant au moins trois mois, « mais plus probablement six mois », contre l’infection.

La Haute autorité les invite donc à attendre « au-delà de trois mois » après la maladie, « et de préférence six mois » avant de se faire vacciner. En cas de symptômes prolongés après Covid-19, une consultation médicale adaptée est nécessaire avant la vaccination « pour juger au cas par cas de l’intérêt de celle-ci ». L’autorité sanitaire française est pour l’instant la seule à émettre cette recommandation. « A ce jour, aucun pays ne s’est clairement positionné » sur cette question, précise-t-elle.

Une solution évoquée dans plusieurs études

Des études réalisées aux Etats-Unis et en Italie évoquaient déjà depuis plusieurs jours la possibilité d’une dose unique pour les patients guéris. Selon les chercheurs, cette solution permettrait aussi d’économiser des doses dans un contexte d’approvisionnement tendu.

Ces recommandations doivent encore recevoir l’aval du gouvernement. La HAS pourra en outre les mettre à jour en fonction de l’évolution des connaissances sur le SARS-CoV-2. Elle restera donc attentive aux données sur la réponse immunologique à la vaccination des personnes guéries et des connaissances sur les variants.

Source : « Stratégie de vaccination contre le SARS-Cov-2 ». Recommandation vaccinale de la HAS, 12 février 2021.

En savoir plus :

1 COMMENTAIRE

  1. Avant de recommander quoi que ce soit , ils feraient mieux d’ acheminer les doses nécessaires pour vacciner la population ! UN NON SENS… MACRON INSTAURE LE « QUOI QU ´ IL EN COÛTE » , MAIS JOUE LES RATS POUR PAYER LES VACCINS ! N’ importe quoi ! Ah ce monde de c….! Mais je reste persuadé que cette pandémie va faire réfléchir sainement un maximum de gens , et que nous allons prendre notre destin en mains ! Il n’ est que temps !!! Ça va les conneries …!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici