Covid-19 : La priorisation des tests « ne fonctionne plus »

8
469
Covid-19 : priorisation des tests ne fonctionne plus
La priorité donnée pour les tests de dépistage du Covid-19 ne fonctionne plus.

Les patients symptomatiques et les cas contacts représentent « un nombre conséquent » de tests RT-PCR de détection du Covid-19. Olivier Véran a reconnu jeudi 24 septembre que la « priorisation » des tests de dépistage du coronavirus « ne fonctionne plus ». Les laboratoires sont débordés partout en France. Les délais s’allongent. Il faut parfois patienter une semaine pour obtenir les résultats.

Les files d’attente devant les laboratoires s’allongent dans toutes les villes de France.  Au-delà de l’attente pour passer le test RT-PCR de détection du Covid-19, c’est le temps d’obtention des résultats qui est l’objet du mécontentement. Olivier Véran reconnaissait, lors de son point presse du mercredi 23 septembre, ce dysfonctionnement.  Il minimisait toutefois les chiffres en indiquant un temps moyen de 36 heures dans 55 % des cas, et dans les 48 heures dans 75 % des cas. Des  chiffres qui semblent optimistes face aux témoignages des Français qui déclarent devoir patienter 5 jours pour connaitre s’ils sont positifs ou non.

Manque de machines d’analyse

Les laboratoires d’analyse dénoncent, depuis septembre, la stratégie des dépistages massifs sans moyen supplémentaire. Les laboratoires manquent de personnel et de matériel. Les laboratoires spécialisés chargés d’analyser ces tests, manquent de machines.

La stratégie de donner la priorité aux personnes symptomatiques ou cas contact est aussi un échec car il suffit de le prétendre pour l’être. Les tests sans ordonnance et « gratuit » ont ouvert les vannes… Un million de tests par semaine. Jusque quand ?

8 Commentaires

  1. il parait evident que le gouv. a favorise les deplassements quelle erreur! il aurait du s en tenir aux professionnels et non aux voyages d agrément nous sommes helas mal dirigés par un gouv. avide qui aurait pu agir différemment des le debut. les gens en on mare.Ils n écoutent plus rien car les élus ont tous des versions différentes.Personne ne croit plus Macron et le départ d E.Philippe ( figure emblématique de ce quinquennat ) nous laisse seuls, livres a nous memes! Des fake news chaque jour , on ne comprend plus rien.

  2. Mardi 29 septembre, 11h30.
    Je viens de passer la matinée à essayer d’avoir un rendez-vous pour un test PCR.
    Le laboratoire associé à l’hôpital Jacques Cartier à Massy annonce 5 à 7 jours de délais pour l’obtention des résultats.
    Les laboratoires Cerballiances, aux Ulis annoncent 2 semaines de délais pour l’obtention des résultats.

    • Bonsoir
      Dans le val de marne le temps d’attente des résultats dépasse les 10 jours d’attente. J’ai fais un test le 14 septembre et obtenu le résultat le 25 septembre vers 15h30. C’est inadmissible.

  3. Le gouvernement est pris à son propre piège. A force de crier au loup, aux loups… de plus en plus de français ont peur et veulent savoir s’ils ne vont pas mourir. ET pour cela ils sont prêts à endurer des heures de queues devant les labos et … risquer d’attraper le covid fluidisé dans l’air comme l’approchent les médias. Tout ça pour avoir des résultats au bout de 5 jours, qui s’ils sont négatifs, ne veulent plus rien dire car on a soit pu être contaminé entretemps, soit on n’était pas encore covidé (il faut 3 jours). et s’ils sont positifs, et comme le dit le professeur Toussaint, ils ont 90 chances sur 100 de ne pas être contagieux ou déjà guéris du covid ou ayant eu une autre maladie à coronavirus comme la grippe. Mais tous ces testés soit-disant positifs bien amplifiés par les médias gouvernementaux, entretiennent et augmentent la peur irraisonnée des “malades imaginaires”, et les conduit encore plus vite devant les labos. J’en conclut que le coronavirus n’attaque pas les poumons, il attaque psychologiquement par effet d’annonces, les petits cerveaux limités qui ne comprennent pas l’inutilité du processus et entretiennent le misérabilisme ambiant. Mais bon il y a toujours eu des malades imaginaires et c’est bon pour les labos qui sauront leur fournir la bonne molécule si possible très chère, pour les calmer… ou les rendre vraiment malades.

  4. Certes,les labo sont satures pour le grand public.
    Je suis curieux ,je voudrais qu’un test soit réalisé pour connaitre le délais de réponse de test pour les membres de l’oligarchie au pouvoir ou très proche.
    Bien évidemment je doute de l’égalité en la matière comme pour ce qui concerne la contribution individuelle par les impôts sur le revenu et plus.
    La confiance se vérifie et se merite!

  5. Bonjour,
    après environ 21 jours de symptômes, “ma” COVID-19 s’est déclenchée le 23 décembre 2019 à 14:30.
    J’ai reçu le résultat de ma sérologie, selon la norme NF-EN-ISO 15189, le 29 juin 2020, en six heures.
    Technique sérologie Covid-19 AGREEE par le CNR pour son utilisation en France selon l’arrêté du 21 mai 2020.
    IgM : NEGATIF
    IgG : POSITIF
    • INTERPRETATION :
    Présence d’Ac spécifiques de type IgG vis à vis du Covid-19
    Sérologie en faveur d’une immunité acquise.
    Cependant il convient de respecter les gestes barrières, car en l’etat actuel des connaissances, la durée de la protection conférée par cette immunité n’est pas déterminée.

  6. En bref:
    Après environ 21 jours de symptômes « ma » COVID-19 s’est déclenchée le 23 décembre 2019. Le résultat de la sérologie, selon la norme NF-EN-ISO 15189, m’est parvenu en six heures, le 29 juin 2020. IgM : NEGATIF / IgG : POSITIF. La durée de la protection n’est pas déterminée.

  7. Inimaginable, je suis un Monsieur avec des pathologies véritablement importantes, je vis seul, bénéficiant d’une femme de ménage qui avertira les pompiers si elle me trouve a terre ,mais encore vivant, j’aimerais etre testé , trouvant que j’ai quelques symptomes( covid) bref j’ai appelé le samu qui m’a passé les pompiers, se trouvant incompétents, le ou les médeçins étant absent, on me conseille de rappeler quand je me sentirais mieux, mort , inutile d”appeler, mon médeçin , un urgentiste ne se trouve pas compétent non plus , l’infirmiére non plus, donc en vérité il ne me reste que deux solutions, que cela passe ou que je créve, merci la médecine et ses larbins

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici