Covid-19 : L’analyse des eaux usées fait craindre un rebond épidémique

14
18636
Covid-19 : L’analyse des eaux usées fait craindre un rebond épidémique

L’analyse des eaux usées permet de suivre en temps réel l’évolution du virus avec plusieurs jours d’avance sur les tests RT-PCR ou antigéniques. Une méthode qui a déjà fait ses preuves. Or, les échantillons du début de semaine à Marseille et Paris indiquent une forte concentration du virus…

Mauvais augure

«Notre groupe avait montré que la surveillance du virus en quantité croissante dans les eaux usées permettait d’annoncer la remontée de l’incidence de la maladie et ses conséquences sur l’afflux hospitalier et les décès». Dans une tribune publiée dans le journal Le Monde, les scientifiques de l’association PandemIA rappelle la méthode efficace de détection du virus via les eaux usées.

Un procédé utilisé dans plusieurs villes de France, à Paris ou à Marseille. Il permet de détecter le coronavirus quelques jours avant les tests de dépistage. Ces derniers jours, le taux du virus dans les eaux usées en Ile-de-France ou en PACA est très élevé, mauvais augure pour les jours à venir.

Comment ça marche ?

A Marseille, ce sont les marins-pompiers qui procèdent aux prélèvements dans 37 points clés de la ville. A l’aide d’un traceur fluorescent, le génome du virus est décelé avant l’apparition des premiers symptômes physiques chez les personnes dont proviennent les eaux usées.

À Denain dans le Nord, les eaux usées de 40 000 personnes sont analysées tous les jours par le gestionnaire du réseau. Une mesure quotidienne qui s’est mis en place dès le début de la pandémie le printemps dernier.  Les analyses des eaux usées tendent à se généraliser en France. C’est un moyen pour les autorités sanitaires et les services de santé d’anticiper une augmentation des contaminations locales.

Article précédentDes vaccins pas piqués des vers
Article suivant3 choses à savoir sur le vaccin AstraZeneca-Oxford

14 Commentaires

  1. Cette “analyse” permet surtout de classer les personnes dans la catégorie des contaminées, augmenter les statistiques, pousser au confinement, forcer la vaccination, sans même qu’il n’y ai eu de démarches personnelles de la part de celles-ci pour être dépistées….Un procédé qui nous enlève jusqu’à notre propre ressenti concernant notre santé.

  2. Cela marche vraiment bien les “mesures sanitaires” comme le confinement et autres bêtises !!! Continuons. De toute façon ce n’est pas cela que le “pouvoir” recherche (cad la fin de la “pandémie”) mais a nous précipiter dans un état de chaos d’où l’esprit serait annihilé.

    • Eh oui c’est par la peur que l’on manipule les masses. Et comme tout le monde connait un cousin de la tante du beau père du voisin qui a eu le Covid, c’est que c’est très grave. la preuve à la télévision on ne parle plus que de cela, Il n’y a plus de Bachar El Assad, plus de méchants qui détruisent le monde, en fait Le Covid a résolu énormément de problèmes sur cette planète. Et donc. Vive la dictature sanitaire, notre jeunesse paiera le prix fort.

  3. Nous devrions regarder de près de ce qui se passe en Chine car c’est ce qui nous attend en Europe et en France dans les prochaines années!
    Mais il reste un espoir, “la révolution”!

  4. Quand je pense qu’en mai 68 il y a eu une révolution pour pas grand chose et que la personne ne bouge alors que la dictature s’installe
    avec cette mondialisation ils ont trouvé le moyen de faire taire tout le monde par la peur

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici