Covid-19 : le coronavirus pourrait altérer la qualité du sperme

1
6509
Impact-covid-19-qualité-sperme

Une séquelle de plus ? Des chercheurs allemands ont constaté une concentration en spermatozoïdes et une mobilité de ces derniers « nettement moindres » chez des hommes de moins de 40 ans atteints par la maladie.

Stress oxydatif

Ces scientifiques de l’université Justus-Liebig ont fait un autre constat. Chez les malades, les marqueurs de l’inflammation et de stress oxydatif dans les spermatozoïdes étaient deux fois plus élevés que chez des hommes non infectés.

Pour parvenir à ces conclusions, dévoilées par l’AFP, les chercheurs ont analysé le sperme de 84 patients pendant deux mois. La majorité était atteints d’une forme grave de la Covid-19. Ils ont comparé leurs résultats avec le sperme de 105 autres hommes n’ayant pas été malades.

Selon l’étude, les altérations observées rappellent un trouble de la fertilité masculine : l’oligoasthénotératospermie. C’est une des causes les plus fréquentes d’hypofertilité (baisse de la fertilité).

Orage cytokinique

Une autre étude, chinoise celle-ci, formule une hypothèse pour expliquer le phénomène. L’altération de la qualité du sperme pourrait être lié à ce qu’on appelle l’orage cytokinique. Ce phénomène se traduit par une réaction hyper-inflammatoire de l’organisme face à la Covid-19. Il pourrait aussi induire une inflammation au niveau des testicules.

Cependant, les hommes ne doivent pas « s’alarmer outre mesure, explique, citée par Le Parisien Alison Campbell, directrice de l’embryologie pour le groupe Care Fertility. Il n’y a pour le moment aucune preuve établie de dommages à long terme causés par le Covid-19 au sperme ou au potentiel de reproduction masculin ».

Les chercheurs allemands admettent que ce n’est peut-être pas le virus mais les traitements qui sont en cause. Ainsi, les corticostéroïdes (administrés à 44 % des participants à l’étude) et les antiviraux (reçus par 69 %) sont également suspectés d’avoir un effet négatif sur la qualité du sperme, précisent les auteurs. D’autres travaux doivent encore être menés pour confirmer leurs observations.

En savoir plus :

1 COMMENTAIRE

  1. la diminution de la fertilité des hommes n’est pas un sujet nouveau!
    -on a mis en cause le fait de porter des jean trop serrés
    -on a mis en cause le fait de mettre son téléphone portable dans sa poche de pantalon
    -on a mis en cause la sédentarisation.
    -maintenant le covid: lorsqu’on est malade et sous traitement, c’est rarement la qu’on fait des galipettes!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici