Covid-19 : Le port du masque ne sera bientôt plus obligatoire en Angleterre

0
4506
Fin du masque en Angleterre

C’est ce qu’annonce Boris Johnson lundi 5 juillet. Une décision fait mouche auprès de l’opposition. Ils la jugent imprudente à l’heure où le variant Delta crée une nouvelle vague dans le pays. 

Compter sur la « responsabilité individuelle » 

Le port du masque ne sera plus obligatoire dans le pays à partir du 19 juillet. La distanciation sociale ou les recommandations sur le télétravail ne seront plus en vigueur non plus. Pour se justifier, le premier ministre, Boris Johnson compte sur la « responsabilité individuelle » de chacun. Il est conscient que la pandémie est « loin d’être terminée » et que les contaminations continuent d’augmenter, jusqu’à atteindre « 50 000 cas par jour d’ici au 19 juillet ». Mais selon lui, il faut « permettre aux gens de prendre leurs propres décisions éclairées sur la façon de gérer le virus ». Le gouvernement devra confirmer cette décision le 12 juillet.

Porter un masque dans les lieux très fréquentés

Boris Johnson appelle cependant à « rester prudent ». Il souligne que pour sa part, il continuera de porter un masque dans les lieux très fréquentés. Dans le détail, il explique que les salles de spectacle et les stades pourront ouvrir à pleine capacité et que les discothèques seront autorisées à accueillir du public. Plus de limites non plus au nombre de participants à un mariage, à un enterrement ou d’invités chez soi. Quant aux Anglais qui partent en vacances, qu’ils se rassurent : ce sera la fin de la quarantaine obligatoire pour les voyageurs totalement vaccinés, revenant d’un pays classé « orange », – grandes destinations touristiques européennes comme la France, l’Italie et l’Espagne -.

Second pays le plus touché par la crise sanitaire

Ces mesures étaient initialement prévues pour le 21 juin. Mais elles ont été décalées au 19 juillet à cause de l’augmentation du nombre de contaminations au variant Delta, plus contagieux. Parti d’Inde, il représente aujourd’hui la quasi-totalité des nouveaux cas au Royaume-Uni. Dans le pays, les contaminations quotidiennes se sont rapprochées des 30 000 ces derniers jours. Toute cette stratégie est largement critiquée par l’exécutif, ainsi que par l’opposition travailliste. Ces derniers dénoncent l’abandon du port du masque. 

Rappelons que l’Angleterre est le second pays d’Europe – après la Russie -comptant le plus de morts pendant la pandémie. On y dénombre 128 000 décès.

En savoir plus :

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici