Covid-19 : le président se fera vacciner « au moment où cela aura du sens »

7
4957
Emmanuel Macron se fera vacciner quand cela aura du sens

Interrogé par Brut vendredi 4 décembre à propos du vaccin qui divise les Français, Emmanuel Macron a rappelé que la vaccination concernait en priorité les personnes les plus fragiles. Il s’est néanmoins déclaré prêt à se faire vacciner « face caméra » comme l’ont promis les anciens présidents américains Obama, Bush et Clinton, « au moment où cela aura du sens et où cela correspond à notre stratégie ».

« Je ne crois pas à la vaccination obligatoire »

« Aujourd’hui, on n’est pas en train de dire aux gens “vaccinez-vous, vaccinez-vous” à toute force et pour toute la population », a ajouté le président, qui « ne croit pas à la vaccination obligatoire ».

Annoncé par Jean Castex jeudi 3 décembre, le plan de vaccination débutera en janvier par les résidents des Ehpad et les professionnels y travaillant. En février, les personnes âgées, les malades chroniques et les personnels soignants seront à leur tour invités à se faire vacciner. Viendront ensuite, au printemps, les personnels de sécurité, de l’éducation puis le reste des adultes, en été.

61 % des Français n’ont pas l’intention de se faire vacciner

Selon un sondage Ifop pour Cnews et Sud Radio publié le 3 décembre, 61 % des Français n’ont pas l’intention de se faire vacciner. Le chef de l’Etat a donc tenu à rappeler que cette campagne vaccinale « sera fondée sur l’expertise indépendante et la transparence » et pas uniquement sur les informations communiquées par les laboratoires. Elle reposera notamment sur les recommandations de la Haute Autorité de santé (HAS).

De son côté, interrogé par le Journal du Dimanche publié hier, Alain Fisher, le « monsieur vaccin » du gouvernement, a affirmé que l’adhésion de la population devait être favorisée par « des messages bien faits, ciblés, répétés, en évitant les arguments d’autorité (et) les injonctions émanant des responsables sanitaires ».

7 Commentaires

  1. Je me ferai vacciner dès que possible, tout comme j’ai, dès 2003, accepté les deux chimios et la radiothérapie qui m’ont sauvé de mon cancer…..Maintenant, à chacun d’entre nous d’assumer ses responsabilités !!!

    • En tant qu”infirmière je me permets de vous dire que chimio et radiothérapie sont des TRAITEMENTS pour une maladie que l’on a et qui vont vous guérir.Le Vaccin c’est autre chose c’est pour PREVENIR…Ce n’est pas comparable car avec un vaccin vous pouvez avoir des effets indésirables à vie .En ce faisant vacciner on prend toujours un risque.A chacun ensuite de décider.
      IL FAUT TOUJOURS COMPARER CE QUI EST COMPARABLE.M.FR.G.

  2. pour moi je ressent pas le besoin d une vaccination je pense pas que le vaccin sois fiable quand ont parle que pour developper un vaccin il faut au moins 5 ans je pense pas que celui la sois dans les clous j attendrais encore 1 ou 2 ans pour etre sur pas envie de me retrouver avec une santé deffaillante alors que tous va bien a chacun de savoir

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici